URGENCES Cemagref (CDD, décret) Message syndical à tous les personnels du Cemagref (29 juillet)

, popularité : 15%

Bonjour,

On le sait, la période estivale est toujours propice aux « mauvais coups »… Cet été 2011 en est encore une fois la preuve, notamment au Cemagref : urgence CDD, urgence décret, plus que jamais soyons mobilisés ! Lire le tract ci-joint, résumé ci-dessous.

Urgence CDD : refusons les licenciements ! Le DG doit demander des créations d’emplois pour la titularisation des CDD !

Il se confirme que le DG a bien donné des consignes pour ne pas renouveler les contrats des collègues en CDD qui auraient pu ainsi dépasser les 4 ans de CDD et entrer dans le champ de titularisation du projet de loi en cours d’élaboration (champ de titularisation pourtant déjà bien minuscule)*.

Nous appelons les équipes à refuser ce diktat et à mettre le DG devant ses responsabilités : soit renouveler le contrat des CDD, soit mettre un terme prématurément aux travaux en cours.

Nous encourageons les CDD « non renouvelés » à ne pas se laisser mettre à la porte ainsi et à candidater sur les postes qui se rouvriraient pour poursuivre leur travail (et à tenir informés les représentants syndicaux).

Etant donné l’urgence (des collègues en CDD ont déjà reçu leur avis de non-renouvellement de contrat), nous avons écrit à R. Genet pour lui demander de revenir sur cette politique indigne et de convoquer une réunion extraordinaire de la commission carrières dès la rentrée. Voir ci-joint le courrier. Nous attendons sa réponse avant d’alerter les ministères et l’opinion publique.

Cette vague de « licenciements préventifs » n’est – hélas - pas propre au Cemagref : les directions d’EPST se sont donné le mot pour « faire le ménage » avant la sortie de la loi de titularisation… Voir notre tract « CDD : un traitement indigne ! » à la une du site SUD-Recherche-EPST (avec au dos, un « mémo » sur les conditions à remplir pour une titularisation ou CDI-sation dans le projet de loi). Vous y trouverez également les démarches que nous menons sur ce dossier au niveau de l’intersyndicale ESR envers le ministre de la recherche.
Non ce ne sont pas les syndicats qui poussent à mettre dehors les CDD avant qu’ils aient 4 ans d’ancienneté ! Les syndicats réclament, au Cemagref et dans toute la recherche et l’enseignement supérieur, le maintien dans l’emploi des CDD jusqu’aux mesures de titularisation. Et bien sûr les créations d’emplois nécessaires…

Urgence « décret » : continuons à signer la pétition en ligne !

En une semaine, 579 signatures (542 sur papier et 37 en ligne) avaient été recueillies et remises le 29 juin au Directeur Général du Cemagref et aux ministères (Recherche, Agriculture, Environnement). Ceux-ci sont restés sourds aux demandes des personnels, mais l’intersyndicale ne considère pas le dossier comme clos et continue à agir pour une remise en chantier de ce projet de décret.

C’est indispensable si on veut éviter la disparition programmée du Cemagref, si on veut lui donner un avenir en tant qu’EPST de plein exercice.
Pour vous aider à vous approprier ce projet de décret dans le détail, vous trouverez ci-joint un document comparatif entre les dispositions actuelles et celles prévues par le projet de décret (fourni par le DG pour le CTPC), avec nos annotations en rouge.

En attendant d’autre initiatives intersyndicales, nous appelons donc les collègues qui ne l’ont pas encore fait à renforcer la pétition. Titulaires ou non-titulaires nous sommes tous concernés par ce projet de décret, déterminant pour l’avenir de l’Etablissement !

NB - Merci de noter dans la case commentaire votre groupement (ou DG) et votre « statut » (titulaire ou non-titulaire)

Malgré tout, bonne vacances et/ou bonne reprise !

Pour SUD-Recherche-EPST, branche Cemagref

Marie-B. ALBERT

* pour plus d’infos sur le plan dit de « déprécarisation » du gouvernement et sur les analyses et les positions défendues par Solidaires Fonction Publique :
- le dossier des négociations du protocole
- le 4-pages de synthèse