Cemagref : 2ème réunion CTPC boycottée à nouveau révision décret organique de l’Etablissement

, popularité : 4%

L’ensemble des représentants du personnel avaient boycotté le CTPC "exceptionnel" convoqué le 17 juin pour examiner le projet modificatif du décret organique de l’Etablissement. "Droit dans ses bottes" le DG est resté sourd aux demandes de remise en chantier du projet de décret et a reconvoqué le CTPC pour le 29 juin... Les centaines de signatures rassemblées en quelques jours pour appuyer les demandes des représentants du personnel, les soutiens des syndicats des autres EPST, ne l’ont pas non plus convaincu d’accepter de reporter le CTPC pour pouvoir traiter les questions de fond posées par les personnels. Mais le DG a dû tenir sa mascarade de CTPC dans son coin, la salle de réunion ayant été envahie par les personnels et leurs représentants ayant refusé à nouveau de cautionner de projet de décret.

Message intersyndical à tous les personnels du Cemagref (29 juin après-midi)


Bravo !!

Nous avons été très nombreux à signer la pétition, au format papier (542) ou électronique (37) - chiffres à 13h aujourd’hui. Pour ceux qui voudraient encore signer la pétition (et qui ne l’ont pas fait sur papier), vous pouvez toujours signer en ligne.

Les personnels montrent ainsi qu’ils partagent l’analyse de leurs réprésentants et qu’ils soutiennent leur action.

A l’appel de l’intersyndicale, des collègues d’Antony se sont rassemblés devant le bâtiment et sont entrés dans la salle avec les représentants du personnel au CTPC pour remettre les pétitions au DG.

Roger Genet a, une fois de plus, refusé de répondre aux attentes des personnels et maintenu le CTPC.

Constatant la présence de collègues ne siégeant pas au CTPC dans la salle, Roger Genet a décidé de "délocaliser" le CTPC.

Tous les représentants de l’administration ont quitté la salle à sa suite.

En conséquence, même si ce projet de décret est adopté par la seule parité administrative, l’absence de tout représentant du personnel confirme l’isolement de la direction sur ce dossier.

Vous trouverez sur le ftp public quelques photos illustrant cet épisode.

Bien entendu, l’intersyndicale continuera à prendre toutes les initiatives pour que ce projet de décret soit remis en chantier, et donne lieu à l’indispensable débat de fond pour garantir l’avenir de l’EPST Cemagref avec ses spécificités.

Merci à tous

L’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / FO / CGT