CNRS : Nouvelles remises en cause statutaires (recrutements, évaluation) Appel unitaire à l’AG nationale du 8 septembre, projet présenté au CTP du 9

, popularité : 11%

SUD-Recherche EPST s’associe à l’appel unitaire* de ce mardi 6 septembre, appelant tous les personnels participer à l’AG nationale jeudi 8 septembre.

Cette AG, organisée au départ pour les DUs, membres du comité national et médaille d’argent du CNRS, pour parler de l’évolution de la politique de recrutement, ne saurait sans tenir là. C’est l’occasion pour le personnel de donner le coup d’envoi d’une nouvelle phase de la lutte contre la précarité, la RGPP, les "EX" en tous genres, toutes les attaques que nous subissons depuis trop longtemps et qui tendent toutes au démantèlement du service public de recherche et à la précarisation des agents comme des structures.

SUD-Recherche EPST s’associe à l’appel unitaire* de ce mardi 6 septembre, appelant à une AG nationale jeudi 8 septembre : 

Texte de l’appel intersyndical

La direction du CNRS a annoncé son intention de mettre en œuvre une politique de fléchage généralisé des recrutements de chercheurs, via l’affichage de "thématiques prioritaires" et de listes de laboratoires dans les Instituts.

Conjuguée aux effets de la RGPP et du « Grand Emprunt » dans l’enseignement supérieur et la recherche, ainsi qu’à l’explosion de l’emploi de personnels précaires travaillant sur projet, cette nouvelle politique de recrutement confirmerait la réorganisation autoritaire de la recherche scientifique.

Pour discuter de la riposte collective à cette politique, les organisations soussignées appellent les personnels à participer à l’Assemblée Générale des DU et membres du Comité National qui se tiendra le jeudi 8 septembre 2011 à 13 heures 
à l’Université Pierre-et-Marie-Curie, Amphi A3 (Bât. A, 3e étage).
Quai Saint-Bernard, 75005 Paris.

* Signataires : FSU (SNESUP- SNCS- SNASUB) – CGT (SNTRS- FERC’SUP) – UNSA (Sup’Recherche – SNPTES – UNSA Recherche) – SGEN Recherche EPST - Sud Recherche EPST– SLR – SLU 

Une convocation est jointe en annexe pour les syndiqué/es qui en auraient besoin


Refonte statutaire

Une partie du nouveau dispositif concernant les recrutements de chercheurs est déjà intégrée dans le projet de modification du statut des personnels présenté au CTP du CNRS, réunion qui se tiendra dès le lendemain, vendredi 9 septembre. D’autres modifications concernent notamment l’évaluation…

Ce projet est non seulement inadmissible, mais surtout bancal d’un point de vue juridique, introduisant dans un décret des contraintes qui n’ont pas lieu d’y être, dans la volonté manifeste de « verrouiller » ces dispositions et rendre leur abrogation plus difficile.

Comme d’habitude, ces informations sont disponibles sur notre site :
http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article1228

Suite à un accord avec le CNRS, tous les documents ne sont pas toujours
publiables pour tout public. Par contre, nous considérons qu’aucune
information - autre que à caractère personnelle bien sûr - ne doit être
"réservée" aux représentants du personnel, puisqu’ils ne sont que des
représentants.
Si un document d’intérêt se révélait protégé par un mot de passe, il ne faut
pas hésiter à nous en demander communication, à tout le moins nous en
communiquerons le contenu.

STOP A LA PRECARITE, A LA RGPP.

Toutes ces mesures s’inscrivent dans la même orientation autoritaire que celles imposées dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques sur les fonctions d’appui, de la délégation globale de gestion...

L’explosion de la précarité, encore aggravée à la suite du protocole « Baroin-Tron » découle également de cette politique régressive.
Voir l’article

Notre syndicat appelle à renforcer la résistance contre toutes ces mesures, par les actions réunissant CDD et titulaires, agents et responsables d’équipes…

SOLIDAIRES dans un monde de brutes !