L’INRA et son Conseil d’administration doivent s’ouvrir à toute la société !

, popularité : 45%

Aujourd’hui, 20 octobre, les 5 nouveaux élus du personnel débutent un mandat de 4 ans au Conseil
d’administration (CA) de l’INRA, à un moment où la recherche publique traverse une crise
majeure qui met en jeu son devenir. Le projet de loi « Pacte pour la recherche » assujettit les EPST
aux recherches liées au développement industriel immédiat.
Les 27 membres actuels du CA sont en majorité des représentants ministériels d’un gouvernement
dont la pensée unique est le libéralisme, des représentants d’organisations agricoles de sensibilité
conservatrice et d’industries agroalimentaires.
Pour la première fois, le syndicat SUD-Recherche-EPST a un élu dans cette instance nationale de
l’INRA, alors même que par ailleurs la Direction Générale s’évertue à baîllonner son activité. C’est
l’occasion pour notre syndicat de rappeler quelques exigences fortes :

La suite dans le document PDF ...