Contrat Quadriennal : Position de l’intersyndicale SUD - FO - CGT relayée au Conseil d’Administration du 29 novembre 2004 par les élus SUD-Recherche-EPST

, popularité : 13%

Aucun engagement de l’Etat sur des postes et des crédits supplémentaires : les personnels devront donc en faire toujours plus ... sans avoir rien d’autre à attendre que d’être poussés dehors dès que la DG estimera ne plus avoir besoin d’eux (ce qui compte c’est de libérer des
« marges de manoeuvre » et permettre la « dynamique de changement » venue d’en haut !)
De plus, ne prévoyant aucune création d’emploi nouvelle, la croissance des emplois de chercheurs n’est envisagée qu’en contrepartie de la suppression d’emplois techniques (tous les emplois d’agents et adjoints techniques qui se libèrent et des emplois de techniciens), continuant ainsi à creuser le déficit d’emplois techniques par rapport aux emplois d’encadrement !

Les représentants du personnel SUD, FO, CGT ont unanimement refusé cette logique et voté CONTRE ce projet de Contrat Quadriennal au CTPC du 23 novembre 2004 (l’abstention du représentant du SNIGREF, jointe aux dix voix "POUR" de l’administration, ayant malheureusement permis que le projet recueille un "avis favorable" du CTPC...)

Les syndicats ont rédigé une position commune (ci-jointe) qui a été transmise au Conseil d’Administration du 29 novembre par les représentants du personnel SUD-REcherche-EPST (seuls élus du personnel au CA).

Les 3 élus du personnel au CA ont évidemment voté CONTRE ce projet de Contrat Quadriennal (les seuls à s’exprimer ainsi au sein de cette Assemblée très consensuelle...)