INRA message à tous les agents : précarité, souffrance au travail, déontologie, retraites

, popularité : 9%

Dans ce message d’octobre à tous les agents INRA, les actu de la rentrée :

- Retour sur le Comité Technique du 11 octobre avec outre les alertes précarité et souffrance au travail, une synthèse des sujets à l’ODJ.

- Une charte de déontologie à l’INRA pour faire écran à une recherche embobinée ?

- Le point sur l’injuste réforme des retraites, avec mobilisation interprofessionnelle ce 15 octobre.

Version illustrée pour affichage en pièce jointe

Relances SUD sur la gestion de la précarité et la souffrance au travail

A l’entrée du Comité Technique de rentrée, ce vendredi 11 octobre, la délégation SUD a, de nouveau, alerté la Direction sur 2 dossiers au long cours : la précarité d’emploi et la souffrance au travail. Nous avons cette fois ciblé des sujets qui dépendent uniquement de la volonté de la Direction.

- L’amélioration sans délai de la procédure de renouvellement des CDD, sachant que la pratique actuelle génère l’insécurité permanente des agents et équipes concernées : saucissonnage des demandes, longs délais de réponse, des décisions de refus parfois non motivées...

- Des éclaircissements sur l’attribution du supplément familial de traitement aux contractuels. La réglementation prévoit qu’il soit attribué à tous les parents titulaires ou contractuels (sauf les vacataires). Pourtant, d’année en année, moins de 30 CDD y émargent à l’INRA pour plus de 3000 titulaires. Nous attendons impatiemment la fiche promise expliquant « la règle INRA » !

- Demande d’une information nominative sur les bénéficiaires du dispositif des examens réservés de la loi « Sauvadet. » pour communication, comme cela se fait dans d’autres établissements, aux membres de la CCPNT.

- Demande que la hiérarchie ne perturbe pas les expertises externes en cours dans 2 unités (Clermont, Rennes) concernées par la souffrance au travail, et que l’INRA réponde à celle formulée par le CHSCT de Toulouse suite au suicide d’un agent non-titulaire.

-  Demande que les agents recrutés par voie contractuelle (handicap) bénéficient d’un même accompagnement que les stagiaires titulaires, s’agissant de leur bilan à mi-parcours. Nous craignons une nouvelle vague de CAP pour refus de titularisation.

- Dénonciation de la tromperie sur la marchandise concernant la brochure sur les risques psychosociaux, tirée à 16 000 exemplaires, suggérant qu’il s’agit de l’aboutissement d’un travail collectif avec les représentants du personnel au CCHSCT, alors qu’en fait seule une minorité de l’instance s’y est associée.

Lire, en lien la synthèse SUD-RE de tous les sujets de ce Comité Technique : motion sur le projet de loi avenir de l’agriculture, site de San Giuliano, Instituts Carnot, notes de service prévention et droit syndical, vote électronique (le retour)…

Une charte de déontologie à l’INRA… pour faire écran à la science embobinée ?

La fête de la science, chaque octobre, veut rapprocher la recherche des citoyens. De leur côté, les pouvoirs publics travaillent sur un projet de loi relatif à « la déontologie, les droits et obligations des fonctionnaires »

Début 2013, la direction de l’INRA avait déjà pris l’initiative d’une charte de déontologie. Mais le contenu de cette charte est loin d’être à la hauteur des enjeux. Et si bonne soit-elle une charte ne suffirait pas à changer la donne : ce sont les politiques de soumission de la recherche publique aux intérêts privés (via les modes de financement, la fragilisation des salariés…), sans cesse amplifiées depuis 1999, qu’il faut stopper !

Lire, en lien, la contribution SUD-RE diffusée ce mois d’octobre

Une autre réforme des retraites est possible, mobilisation ce mardi 15 octobre

Pour clore cet envoi, retour sur la réforme en cours des retraites, le projet de loi étant actuellement en débat à l’Assemblée Nationale.

Sur ce sujet, comme les autres, la politique du gouvernement prolonge, hélas, celle menée par Fillon et Sarkozy. Ce qui conduit à la désespérance palpable de cette rentrée sociale difficile.

Pour changer la donne, lisons et diffusons les propositions alternatives, portées notamment par le collectif « retraites2013 » : vidéo, pétition en ligne…

Un communiqué unitaire de syndicats du secteur du lundi 14 octobre, dont SUD-RE et la CGT pour l’INRA, invite les personnels et étudiants à se mobiliser contre
« … un projet injuste qui ne fait qu’aggraver les inégalités, y compris celles dues aux spécificités des métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’allongement de la durée de cotisations à 43 annuités revient à reculer encore l’âge de départ à la retraite et à baisser le niveau des pensions des futurs retraités, alors que la précarité et les recrutements de plus en plus tardifs empêchent déjà d’obtenir une retraite à taux plein, surtout pour les nouvelles générations et les diplômés de l’ESR ».

Participons aux rassemblements et manifestations organisées ce mardi 15 octobre