INRA : Recrutement de titulaires en baisse, CDD sur convention de recherche en hausse … gestion précaire des contractuels : REAGISSONS !

, popularité : 16%

Dans ce message adressé à tous les agents de l’INRA, nous faisons part du ras le bol de la délégation SUD-RE à la CCPNT (commission nationale non-titulaires), face à l’absence d’écoute de la Direction à toutes les demandes formulées concernant les conditions d’emploi des CDD. Ce qui a motivé son refus de siéger ce 26 février.

Face au constat d’une baisse de 30 % des recrutements de titulaires depuis les années 2000, et en parallèle d’une augmentation du même ordre des CDD en conventions de recherche, une charte d’accueil des contractuel/les ne suffira pas à répondre aux attentes des collègues concerné/es.

Nous proposons à tout le personnel, titulaires et précaires, de réagir en affichant partout la situation et avec l’exigence d’embauche en titulaires !
Un support ad-hoc à décliner par centre est proposé...

en pièce jointe l’affichette type en versions doc et pdf à reproduire

en pièce jointe l’ensemble du texte pour impression

A contrat précaire, gestion précaire… nous ne siégeons pas dans ces conditions !

La CCPNT (Commission Consultative Paritaire des Non-Tilulaires) ne constitue hélas pas le lieu d’échange attendu sur les conditions d’accueil des collègues « contractuels ». La délégation SUD attend toujours les réponses aux questions actées lors de la dernière réunion, notamment sur le renouvellement des contrats, sur l’accès au supplément familial de traitement…

De plus ce mois de février

- la synthèse des échanges de la réunion de septembre en est encore au stade de la relecture, la seule avancée de forme est la mise en place du lien « silverpeas » d’archivage des données de l’instance… promise depuis 2011 !

- le bilan catastrophique des examens réservés Sauvadet 2013, avec 4 postes non pourvus sur les 10 profils ciblés, confirme s’il le fallait, l’incapacité de cette mauvaise loi à lutter contre la précarité. La DRH a refusé toutes nos demandes pour tenter d’améliorer, a minima, sa mise en oeuvre !

Pour manifester son ral le bol, notre délégation n’a pas participé à la réunion de ce mercredi 26 février, d’autant que dans le même temps la politique d’emploi continue de se dégrader.

2014 : des recrutements de titulaires en baisse, une charte d’accueil pour les contractuels/les

Des campagnes de recrutement 2014 en berne pour les Chercheur/es et Ingénieur/es / Technicien/nes : (39 CR et 139 IT, soyons précis, à ce jour). Même si l’INRA échappe cette année au 0 pointé en recrutement imposé à l’IRSTEA, nous avons une diminution de l’ordre de 30 % des ouvertures de postes par rapport à la fin des années 2000…

Dans le même temps, le bilan social 2012 qui vient d’être publié confirme une augmentation du même ordre des CDD en contrats de recherche (1423, pour 1100 en 2009).

La nouveauté 2014 pour les contractuels : une charte d’accueil !

- Nous avons rappelé à la Direction qu’un retour aux questions posées en septembre constituait un préalable pour que les collègues contractuels croient en une charte d’accueil les concernant !

- Nous pensons que les collègues attendent plutôt des engagements fermes, sous forme de notes de service, comme pour les autres populations recrutées par l’INRA.

Par contre, une telle charte serait sans doute bienvenue pour les collègues accueillis à l’INRA en tant que « PEPS » (Personnels Et Partenaires Suivis), oeuvrant dans les équipes de recherche sans que l’INRA en soit l’employeur.

Plus d’info dans les notes de la délégation SUD au Comité Technique de fin janvier.

Avec notamment un zoom sur l’accroche de la communication INRA pour le lancement de la campagne de recrutement chercheur/es en janvier, d’abord présentée avec une femme s’arrachant la chemise pour l’INRA… Au troisième essai, la parité a été établie !

L’occasion de rappeler, avant lajournée internationale du 8 mars de lutte pour les droits des femmes, qu’elles sont majoritaires parmi les précaires, à l’INRA comme ailleurs.

Affichons dans nos centres l’apport des CDD et l’exigence d’embauche en titulaires

Une proposition d’affichette à reproduire/adapter, en incluant les données de son Centre.

Le nombre de CDD en convention de recherche extrait du bilan social INRA de 2012 (qui vient de sortir) : Angers-Nantes 56 / Antilles-G : 15 / Bordeaux- Aquit. : 84 / Clermont F-Theix : 133, Colmar : 16 / Corse : 6 / Dijon : 68 / Jouy-en-Josas : 152 / Lille : 28 / Montpellier : 135 / Nancy : 34 / Orléans : 48 / PACA : 103 / Poitou- Charente : 7 / Rennes : 110 / Toulouse : 147 / Tours : 51 / Versailles-Grig. : 217 / Paris-siège : 13