INRA : préparons la rentrée - solidarité Palestine & toujours solidaires dans ce monde de brutes !

, popularité : 2%

Dans ce message de fin juillet adressé à tous les agents de l’INRA, nous faisons part d’initiatives en défense de l’emploi scientifique et technique dans la recherche publique. Nous appelons à la solidarité avec le peuple palestinien.

Enfin, toujours solidaires dans un monde de brutes, nous annonçons les prochaines échéances électorales dans la fonction publique en pointant que le ministre de tutelle omet de citer les EPST dans le courriel sur ce sujet qu’il vient d’adresser à tous les personnels de l’ESR !!

fichier joint pour impression et affichage (de préférence en A3)

Préparons la mobilisation de rentrée, en défense de l’emploi scientifique et technique !

Nous profitons de la relative pause estivale (enfin, pour celles et ceux qui ne sont pas contraints par les travaux saisonniers) pour un zoom sur deux initiatives en défense de la recherche publique :

- Une pétition initiée lors de la journée de mobilisation du CoNRS (Comité National de la recherche scientifique) du 11 juin dernier. « l’emploi scientifique est l’investissement d’avenir par excellence » . Déjà plus de 15000 signataires à ce jour au compteur de la signature en ligne…

- L’opération « sciences en marche » prévue du 27 septembre au 19 octobre, avec la mise en place de collectifs locaux pour sa mise en œuvre. Pour en savoir plus sur le contexte de cette initiative, une BD bien illustrée (même si la présentation est trop « belle science » !) :

http://sciencesenmarche.org/fr/sciencesenmarche-en-bd/

Avis aux motivé/es pour amorcer… la pompe de cette marche à vélo !

Plus d’infos sur l’engagement syndical, dans le cadre des actions à mener pendant la Fête de la science 2014, en réalité bien défaite, et au moment du vote au parlement du budget 2015, avec le communiqué unitaire de juillet en lien :
http://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article1997

Solidarité avec la Palestine

Trois semaines après le début de l’offensive israélienne contre la bande de Gaza, plus de mille victimes, dont plus de 75% sont civiles, sont à dénombrer. Il faut ajouter à ce décompte macabre, les blessés, les habitations, les écoles, les hôpitaux détruits.

Rien ne peut justifier un tel massacre lié à la volonté du gouvernement israélien de faire pression sur la population et de la maintenir dans un état de soumission à l’ordre qu’il définit tout seul, indépendamment des décisions internationales. Rien ne peut justifier non plus la complicité des dirigeants occidentaux et du gouvernement français en tout premier lieu.

Notre syndicat participe depuis longtemps à lacampagne BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) qui est le moyen le plus pacifique, pour chacun/e, de faire pression sur le gouvernement israélien.

Nous avions également interpellé la Direction de l’INRA sur le contexte du déplacement de son PDG en Israël en mars dernier, à la tête d’une mission de représentants de la recherche publique. Ceci sans avoir, à ce jour, retour à notre sollicitation d’échange sur ce sujet.

Solidaires appelle à participer aux manifestations unitaires organisées dans de nombreuses villes.

Solidaires dans ce monde de brutes !

Au-delà de l’actualité internationale, c’était aussi le mot d’ordre SUD lors de l’échéance électorale de 2011 instaurant le Comité Technique et renouvelant les Commissions Administratives Paritaires (CAP). L’actualité illustre toujours cette nécessité de retisser les liens sociaux malmenés par les politiques d’austérité. D’autant que la Nième réforme de l’Etat présentée ce début juillet annonce de nouveaux reculs.

Dans le même temps, le ministre de tutelle, Monsieur Hamon, vient d’adresser à tous les agents un message concernant les prochaines élections professionnelles en omettant de citer les EPST, il devra pourtant compter sur nous pour lui rappeler le rôle que devraient tenir nos établissements de recherche publique, pourvus de financements pérennes, avec des personnels titulaires… sur des objectifs autres que productivistes alignés sur les seules demandes du secteur agroindustriel !

Nous aurons aussi l’occasion de rendre compte à tous les personnels de notre activité dans les différentes instances concernées par cette échéance électorale… Et si vous êtes motivé/e pour appuyer notre démarche syndicale, n’hésitez pas à profiter de la pause estivale pour nous rejoindre !