Charlie Hebdo : on a perdu des camarades de combat contre l’obscurantisme !

, popularité : 4%

Dans cet article, nous reprenons de premières expressions syndicales - communiqué du SNJ et appel unitaire - suite à la tuerie visant Charlie-Hebdo...
SUD-RE s’associe aux initiatives unitaires en cours, en hommage aux victimes.

Le plus bel hommage qu’on pourra leur rendre c’est de poursuivre avec détermination le combat pacifiste contre toutes les formes d’oppression, y compris celles qu’exercent ou cautionnent des « CHARLIE » de circonstance…

Version pour impression et affichage en pièce jointe

Communiqué du Syndicat National des Journalistes, membre de l’union syndicale Solidaires, le 7 janvier 2015

Charlie Hebdo : C’est la liberté d’expression qu’on assassine !

Il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer aujourd’hui la tristesse et la colère de la profession. Le massacre perpétré contre la rédaction de "Charlie-Hebdo" est une horreur qui nous frappe toutes et tous.

Quand on tue des journalistes, c’est pour faire peur à toute une profession, c’est pour faire taire. Attaquer un journal, c’est vouloir museler la liberté d’expression dans une démocratie. Le fait que ce soit Charlie-Hebdo qui ait été visé est un symbole important. C’est la liberté d’expression qu’on assassine.

Le Syndicat National des Journalistes (SNJ), première organisation de la profession, tient à assurer "Charlie-Hebdo" de tout son soutien en ce moment particulièrement cruel. Il tient à assurer les familles de toutes les victimes de cette attaque de toute sa solidarité.

Le SNJ rappelle que, depuis l’été 2014, pas moins de 5 journalistes sont directement menacés de mort pour des articles publiés sur des sujets divers. Hier encore, mardi 6 janvier 2015, un de nos confrères du Monde à reçu une quatrième menace de mort.

Le SNJ demande un rendez-vous au Ministre de l’Intérieur pour avoir connaissance de l’état de l’enquête sur l’attentat commis contre "Charlie Hebdo" ce terrible mercredi 7 janvier et des autres enquêtes concernant tous les journalistes menacés.

Le SNJ appelle toutes les rédactions à observer une minute de silence, et à un rassemblement citoyen à 17 heures près du siège de Charlie-Hebdo, place de la République à Paris.

Communiqué des organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires ce jeudi 8 janvier

Le monde du travail, ensemble, pour les libertés et la démocratie

Les organisations syndicales françaises s’unissent et se joignent au mouvement citoyen et républicain pour exprimer leur émotion et leur indignation après l’attentat terroriste perpétré contre le journal Charlie Hebdo et face à tous les actes de violences et d’intolérance.

La Démocratie, la République, la Paix, les Libertés de pensée et d’expression sont des biens communs que nous sommes décidés à défendre face à tous les totalitarismes, aux discours haineux et aux tentatives de division et de stigmatisation.

Dans cet esprit et dans l’unité, les organisations syndicales CGT, CFDT, CFTC, CFE-CGC, FSU, UNSA et Solidaires appellent le monde du travail ainsi que tous les citoyennes et citoyens à se joindre à toutes les initiatives et manifestations organisées ce weekend partout en France dont la marche silencieuse à Paris ce dimanche 11 janvier à 15H00, Place de la République.

SUD-Recherche-EPST s’associe aux initiatives unitaires, notamment aux nouvelles manifestations annoncées ce WE

En hommage aux dessinateurs de Charlie-Hebdo, et à toutes les victimes des attentats, le dernier dessin, hélas prémonitoire, de Charb.

Mais le plus bel hommage qu’on pourra leur rendre c’est de poursuivre avec détermination leur combat pacifiste – qui est aussi le nôtre – contre toutes les formes d’oppression, y compris celles qu’exercent ou cautionnent des « CHARLIE » de circonstance…

Lire aussi l’appel unitaire « ESR : ensemble pour les libertés »