CNRS : Pétition unitaire contre la mutualisation des fonctions des ingénieurs et techniciens

, popularité : 6%

La mutualisation individuelle des personnels Ingénieurs et Techniciens n’aura pas lieu. Nous voulons des postes à temps plein au sein des unités et des services

Le 4 novembre 2015, le Comité Technique (CT) du CNRS s’est prononcé à l’unanimité contre le projet de circulaire institutionnalisant la mutualisation individuelle des ingénieurs et des techniciens du CNRS.
Cette nouvelle circulaire stipule :
« La mutualisation des fonctions d’ingénieur ou de technicien peut avoir lieu entre unités relevant d’un même institut, entre unités relevant d’instituts différents ou entre instituts et délégations régionales. Ce dispositif a vocation à s’appliquer sans distinction de BAP ou de statut de l’agent (fonctionnaires et contractuels). »

Pour s’adapter aux restrictions de masse salariale et aux restructurations en cours, les Instituts et la Direction du CNRS veulent recourir plus facilement à la mutualisation de fonctions assurées par les Ingénieurs et Techniciens qu’ils soient fonctionnaires ou contractuels. Ce nouveau sésame face à la pénurie de postes encourage les laboratoires à demander des postes mutualisés. De son côté, l’agent mutualisé se verra « saucissonné » en fractions d’ETPT (Equivalent Temps Plein Travaillé), à ventiler entre laboratoires, instituts et délégation...
La Direction affirme : aucune mutualisation ne sera forcée, elles seront toutes basées sur le volontariat. Mais comment refuser la mutualisation de son poste si on est précaire ou dans une équipe, un laboratoire en restructuration ?

Si cette circulaire est appliquée dès le 1er janvier 2016, une cinquantaine de postes de la prochaine campagne de mutations internes NOEMI (Nouveaux Emplois offerts à la Mobilité Interne) et FSEP (Fonctions Susceptibles d’Être Pourvues) seraient ainsi concernés.

DES EMPLOIS À TEMPS PLEIN SUR POSTE FIXE

Dans une situation déjà très tendue de l’emploi Ingénieur et Technicien, nous demandons que la règle générale reste le recrutement d’Ingénieur et Techniciens sur poste à temps plein au sein des unités et des services et non par fragments d’ETPT sur plusieurs structures.

Les organisations signataires : SNTRS-CGT, SNCS-FSU, SUD Recherche EPST-Solidaires, SNPTES, SNPREES-FO

PETITION

Les personnels soussignés exigent le retrait de la circulaire CNRS « relative à la mutualisation des fonctions d’ingénieur et de technicien ».

Télécharger la pétition ici

Voir aussi l’article avec le projet circulaire en question.