Compte-rendu de la commission régionale de formation permanente de la DR4 du CNRS du jeudi 30 novembre 2006

, par  jean Lesrel , popularité : 8%

Compte-rendu de la commission régionale de formation permanente de la DR4 du CNRS du jeudi 30 novembre 2006

Présents : beaucoup de participants dont Jean-Paul Caressa des directeurs de laboratoire des administrateurs de laboratoire, des correspondants formation, des invités, des participants aux travaux et quelques syndicats : Béatrice Gascard (SNIRS-CGC), Olivier Catrice (SNPREES-FO), Denis Jouan (SNPTES-UNSA) et Jean Lesrel (Sud-Recherche-EPST).

Jean-Paul Caressa, délégué de la DR4, nous informe que la commission vient juste d’être renommée et n’est pas encore complètement recomposée par manque de temps. La date de cette réunion est imposée par le CNRS d’où certainement l’absence de la CFDT et CGT moins réactive que nous.

Validation du précédent CR. Légère modification de la part de Caressa et pas d’opposition dans l’assistance (peu étaient présentes lors de la dernière réunion).

Exposé de Laurent Beauchet (voir fichier Powerpoint)

Lexique :
CAP : Contrat d’Action Pluriannuel
BRF : Bureau Régional de Formation
CRFP : Commission Régionale de Formation Permanente
DIF : Droit Individuel à la Formation
ANGD : Action national à Gestion Déconcentré
Etc...

Résumé rapide :

Le rôle de la CRFP (Commission Régionale de Formation Permanente) est d’élaborer le schéma directeur de la formation permanente et de repartir le budget. Elle doit être une force de proposition et surtout être un vecteur d’information.
Elle peut être saisi par les agents, par exemple en cas de refus de formation, et peut aussi servir de médiateur (si pas suffisant Commission Administrative Paritaire).
La prochaine réunion aura lieu en février 2007 et repartira 50% du budget. Un nouvel accord de la fonction public a été signé : droit individuel à la formation, validation acquis d’expérience etc.

Les priorités 2007 sont : Le Contrat d’Action Pluriannuel, les formations pour les logiciels SIRHUS et BFC et les formations autour du 7eme PCRD.
Il y a beaucoup de demande de formation en anglais (100/an réalisées) et il y aura des priorités données aux agents ayant besoin de l’anglais dans leur travail. Il y a aussi une centaine de chercheurs étrangers qui font une formation en français.
Les écoles thématiques coutent relativement chère et celle qui sont retenues sont imposées par le CNRS. Les écoles thématiques sont proposées par un ou des chercheurs et les demandes sont transmises au CNRS (Commission, direction).
Il n’y a que 40 plans de formation qui remonte des 70 laboratoires de la DR4. On m’a pourtant confirmé que qu’ils étaient obligatoires.
Le budget demandé est en baisse car le budget national est aussi en baisse. Il y a aussi incapacité pour la FP de gérer plus de budget : problème des Pumas, missions etc. qui prennent le temps des agents.
La FP de la DR4 est une des FP qui a le plus d’infrastructures a gérer donc plus de formations que les autres. On nous a donné la demande budgétaire modifiée car il ne faut plus tenir compte de la rémunération (supplémentaire) des agents CNRS qui sont formateurs. Demande de budget : 1 056 020€.