INRA : notes de la délégation SUD au Comité Technique du 16 mai 2017 : projet Saclay et gestion calamiteuse de GEFI 2.0 au menu...

, popularité : 11%

Cet article reprend les notes de la délégation SUD à ce Comité Tecnique de mai. A défaut du RIFSEEP, dossier reporté faute de parution de derniers supports réglementaires, les sujets "chauds" du jour ont été le suivi de Saclay (volet RH), le calamiteux GEFI 2.0 et Couhins... La délégation a noté que le nouveau PDG était plus à l’écoute des personnels sur certains dossiers, jugez-en vous même !

en pièce jointe le rendu de la délégation pour lecture, impression

Ci dessous l’ODJ annoncé, le point RIFSEEP étant sous réserve de la publication des derniers textes réglementaires (point non tenu faute de cette publication) :

- suivi de l’instance (PV CT précédents et suivi des avis...)

- avis sur le projet de Note de Service sur le droit syndical

- avis sur l’application RIFSEEP à l’INRA

- info sur le Contrat d’objectif et de performance (COP) 2017-21

- plan RH d’accompagnement Saclay (annoncé pour info)

+ 2 point suppl à la demande des délégués du personnel

- GEFI 2.0 : point sur la situation et demande de réponse aux revendications (on demande que ce soit au début de l’ODJ)

- UE de Couhins : point sur la situation

sans oublier des questions diverses

La très courte déclaration SUD ( record battu ! ) à l’entrée de la réunion

En lien, rappel denotre expression lors de cette journée mondiale de défense de la recherche scientifique.

« Vu le peu de suite donnée à nos précédentes interventions liminaires, nous ferons très court cette fois. Dans votre appel à participer à la marche citoyenne pour les sciences du 22 avril vous avez fort justement déclaré que "les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des Nations". En ces temps qui pourraient être incertains, nous comptons nous retrouver ensemble pour défendre le service public de recherche. Et notamment le budget 2018 ! »

Notre point de vue sur le volet RH de Saclay

« Nous rappelons que nous sommes défavorables au projet de déménagement sur Saclay. (cf argumentaire développé aux précédents CT)
A ce stade, nous demandons que ce projet RH fasse l’objet d’une expertise en CCHSCT pour s’assurer de sa faisabilité dans le respect des conditions de travail des agents impactés. Ceci concerne toutes les dimensions de ce processus : mobilité, logement, transport, accueil, formation, et la dimension de l’immobilier…Notre demande vise notamment les moyens dont dispose l’employeur et la pérennité des activités scientifiques. »

d’où l’explication de vote Pour :

"SUD vote Pour dans l’intérêt des agents sous conditions express que ce vote ne préjuge pas des décisions futures en CCHS-CT et CT"