INRA : message aux agents du 21 mars - retour sur les réunions d’instances CT et CSN, mobilisation du 22 mars

, popularité : 22%

Dans ce message les notes SUD des Comités Techniques de mars et du Conseil Scientifique National tenu en février... sans oublier un dernier Appel, celui unitaire de l’ESR, à mobilisation ce 22 mars !

version pour impression, affichage en fichier joint

Retour sur les comités techniques du 6 mars dernier … et de ce mardi 20 !

Chacun/e a déjà été informé des motions votées par l’instance le 6 mars surla fusion INRA/IRSTEA et sur le nouveau grade de promotion dans le corps des Chargé/es de Recherche. Sur ce dernier sujet, le Comité Technique exceptionnel de ce 20 mars a permis d’aboutir à un processus plus acceptable, même si le nombre des promotions prévues sur 5 ans ne suffira pas à assurer un avancement aux collègues au dernier échelon du grade normal…. Et la volonté de la DG de réserver l’avancement en DR aux seuls super-managers annonce le projet CAP 22 de la fonction publique du gouvernement Philippe !

L’ordre du jour comportait également la note de service encadrant prochaine campagne de promotion en Ingénieur/es-Technicien/nes. Notre délégation a rappelé son opposition aux quotas imposés dans les instances déconcentrées, pénalisant pour des agents au regard d’une gestion nationale des carrières. Nous réitérons notre demande de mise à plat des CCDR (instances déconcentrées des corps A), découpées en secteurs scientifiques.

Un échange s’est déroulé sur le bilan de l’expérimentation du télétravail sur le centre de Jouy. Extraits de notre intervention :

« Nous observons que le deuxième motif pour demander le télétravail est la recherche de conditions de travail propices à la concentration et à l’efficacité. Pour SUD, la priorité est d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de travail sur le poste de travail existant et le télétravail ne doit pas se substituer à cette obligation de l’employeur. Nous réclamons l’élaboration et la mise en œuvre d’un guide de bonnes pratiques sur l’articulation vie professionnelle et vie personnelle et la séquence des temps de travail à l’INRA : réunions, pause méridienne, échanges des emails, etc. au-delà du seul droit à la déconnexion. »

« L’expérience de Jouy montre que le premier motif de demande de télétravail est la difficulté de transport. En voulant déménager les personnels de Grignon, Paris ou Jouy à Saclay, vous contribuez à cette asphyxie des métropoles de plus en plus congestionnées. Nous disons que le télétravail ne saurait être la seule solution pour permettre aux agents d’améliorer leurs conditions de vie là où les transports, par exemple, sont problématiques. Dans la recherche de cette amélioration, nous revendiquons la possibilité pour TOUT le personnel qui le souhaite d’organiser son travail sur une semaine de 4 jours. »

Autres demandes : le développement étendu des télécentres sur sites INRA et aussi la possibilité de partenariat avec les EPST-Universités-Autres pour le partage de sites de télétravail afin de proposer plus largement l’exercice du télétravail sans être à son domicile. Un suivi régulier de l’application de cette nouvelle organisation du travail par l’instance CHSCT…

Une note de service généralisant le télétravail à l’ensemble de l’INRA au 1 Juin sera présentée au Comité Technique de mai.

En début de réunion, nous avions questionné le PDG sur la teneur des vidéos diffusées pour annoncer les recrutements externes 2018 :

« il n’y a pas de changement dans la démarche choisie, souvent décalée et approximative. Nous avions déjà émis des critiques sur celle donnant aux candidats et candidates la mission de « nourrir 9 milliards d’être humains », puis sur celle présentant, avant d’être rectifiée pour la parité,https://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article1903 Cette année il s’agit de vidéo de pseudo-candidatures caricaturales censées sans doute faire un buzz vis-à-vis du public cible jeune : du postulant peu respectueux du bien-être animal, à celui adepte de la marchandisation de la recherche en passant par celui qui est addict de la confidentialité des données. Le message institutionnel est de bien souligner qu’à l’INRA c’est le contraire qui est la règle ! Espérons que les prochaines recrues ne se retrouvent pas dans une situation d’expérimentation, de recherche sous contrat ou d’unité en voie de filialisation qui leur donnerait à penser qu’il s’agissait d’une publicité mensongère."

La réponse du PDG, et plus d’infos sur ces réunions des 6 et 20 mars dans l’article en ligne

Notes SUD du Conseil Scientifique National du 15 février

A l’ordre du jour de ce Conseil Scientifique National (CSN) : la lettre de mission du futur chef du département environnement/agronomie, le bilan des métaprogrammes, les nouvelles techniques de sélection végétale (NBT). Notre syndicat qui avait publié une contribution sur ces NBT en novembre dernier a été un peu surpris que ce dossier pour le moins complexe y soit présenté sans aucun document préparatoire… pour cause de rapport non totalement bouclé - attendu du Comité d’éthique - nous a-t-on répondu. !

Le rendu en ligne rend principalement compte des interventions de l’observatrice SUD et des réponses données à ses questions.

Ce JEUDI 22 MARS, journée nationale unitaire de mobilisation,

... avec appel à manifestations et grève dans notre secteur, les trois versants de la fonction publique, manifestation nationale à la SNCF… après celle des retraité/es et personnel des EHPAD la semaine dernière !

En lien, l’appel unitaire de l’Enseignement Supérieur Recherche

Et pour connaître les lieux de rassemblement cliquez ICI !