Prions infectieux, après une année de moratoire, avancer sur les enjeux : Améliorer la prévention dans les labos & Regagner la confiance du collectif de travail

, popularité : 4%

Dans ce communiqué commun, nos trois syndicats SUD-rural Territoires, SUD Education et SUD -Recherche EPST s’expriment sur l’évolution de ce dossier après une année de moratoire.
Nous ciblons d’abord la question de l’information de toutes les personnes ayant travaillé dans les équipes concernées, sans avancée depuis l’envoi de notre demande d’avoir l’éclairage du Comité d’éthique.
Nous regrettons que le PDG de l’INRAE décide d’une levée partielle du moratoire dans un laboratoire, sans répondre à la demande des CHSCT de viser une indépendance maximale du délégué-prévention de l’Unité, préconisation forte du rapport d’inspection.
Plus largement, avec la prise en compte du risque de contamination par voie aérienne et l’information des agents sur les réunions de CHSCT, nous attendons de nouvelles avancées sur les enjeux de ce dossier douloureux, permettant d’améliorer la prévention en laboratoire et de regagner la totale confiance du collectif de travail.

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2022 :

Rien pour ce mois

août 2022 | octobre 2022