CNRS : Nouvelle version du Plan Stratégique du CNRS

, par  Marie-Claude Quidoz , popularité : 4%

Bonjour

Un nouveau plan stratégique vient de sortir ... il a été réécrit le 13 juin (pour le CS du 16 juin)

Pas de différence fondamentale, si ce n’est une petite pirouette :

"toutes les disciplines actuellement représentées au CNRS ont vocation à y rester et à se structurer en instituts",

on se dit super (on a gagné) mais quelques lignes après il est indiqué que les départements vont se transformer en institut et que certains instituts vont devenir des instituts nationaux ! mais pas plus de précision sur qui sera quoi !

De toutes façons, il est de plus en plus évident que tout cela n’est qu’un leurre pour éviter une levée de bouclier de l’ensemble de la communauté. Chacun peut ainsi s’imaginer qu’il va sauver les meubles, pouvoir continuer presque comme avant [1]...

Pourtant, Sarko 1er a bien dit ce qu’il entendait faire : que les organismes nationaux ne soient plus que des agences de moyens. Et ça, c’est cohérent : ainsi, le "pouvoir" sera confié aux présidents d’université - comme ça la plupart appuient sur le champignon -, et ceux-ci, étranglés par les contingences financières et avec un horizon limité au niveau local, seront bien obligés de faire là où les décideurs politiques leur diront de faire. Le recrutement en CDD deviendra la règle, les derniers fonctionnaires, sous le coup de la loi dite "de mobilité", n’auront plus le choix que de se soumettre ou se demettre ... - et au passage on règle le problème des "expertises" encombrantes !

Et ce n’est pas sous ce gouvernement, que je sache, que l’on peut s’attendre à ce qu’un ministre aille à l’encontre des souhaits de sa majesté. Au temps pour les déclarations lénifiantes du ministère...

Plus que jamais, il faut faire prendre conscience à tous nos collègues que nous n’avons rien à attendre des projets de la "gouvernance" du CNRS : le salut ne peut venir que d’un fort mouvement d’opinion, et c’est dans la rue qu’il faut aller chercher le soutien de nos concitoyens !

Ça commence le 19 Juin !

[1Enfin, avec beaucoup d’imagination quand même