ESR unitaire : Ne pas céder, résister tous ensemble pour gagner ! Suite aux propos inacceptables de V. Pécresse sur leur "inutilité", rendons plus visible et amplifions la mobilisation des personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, ouvriers...

, popularité : 17%

Communiqué du 26 février 2009

Enseignement Supérieur et Recherche
Ne pas céder, résister tous ensemble pour gagner !

Alors que l’ensemble des personnels de son ministère sont engagés dans les mobilisations pour défendre l’enseignement supérieur et la recherche publique, V. Pécresse a tenu le 24 février des propos inacceptables envers les personnels ingénieurs administratifs, techniques, de santé et de bibliothèques de l’enseignement supérieur et de la recherche (personnels BIATOSS et ITA).

Elle a relativisé les suppressions de postes en 2009 en déclarant qu’elles ne concerneraient pour l’essentiel que ces personnels, et plus précisément des postes de catégorie C. Elle a également précisé que certaines missions remplies actuellement par ces personnels n’ont pas leur place dans la Fonction publique d’Etat.

Si les mobilisations en cours ont obligé F. Fillon et V. Pécresse à renoncer aux suppressions de postes prévues pour 2010 et 2011 dans les universités, les suppressions d’emplois, inscrites au budget 2009 sont maintenues ainsi que celles programmées dans les organismes de recherche pour les années à venir.

Nous refusons ce piège grossier de la division entre personnels enseignants, chercheurs et personnels BIATOSS et ITA.

La participation des personnels BIATOSS et ITA de l’enseignement supérieur et de la recherche aux mobilisations et aux journées de grèves a contribué fortement à les rendre davantage visibles et à faire connaître leurs revendications spécifiques que le gouvernement ne saurait ignorer :

Concernant l’emploi dans l’enseignement supérieur et dans les organismes de recherche :
• la restitution de tous les postes supprimés au budget 2009 ;
• la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel de créations d’emplois statutaires ;
• la résorption de la précarité ;
• le refus de l’externalisation des services et des misions, notamment celles réalisées par les personnels de catégorie C.

Concernant les statuts, les salaires et les carrières :
• la défense des statuts nationaux pour tous les personnels dans le cadre de la fonction publique d’Etat ;
• la reconnaissance des qualifications au lieu d’une évaluation individuelle basée sur la performance et le résultat ;
• la revalorisation des carrières et l’augmentation des salaires ;
• augmentation significative des possibilités de promotions ;
• le maintien et le renforcement des attributions des instances paritaires.

Les organisations syndicales signataires, appellent les personnels BIATOSS et ITA à continuer et amplifier leur participation aux mobilisations tant au niveau local que national au côté des personnels enseignants, chercheurs et étudiants y compris par la grève lors des prochaines journées d’actions.

CGT (SNTRS, FERC-Sup, CGT-INRA)
SGEN-CFDT Recherche EPST
SNASUB-FSU
SNPREES-FO
SNPTES-UNSA
SUD Education, SUD Recherche EPST
SLR

Navigation

AgendaTous les événements