2° coordination doctorant-es du 30 mars

, popularité : 14%

Depuis plus de huit semaines, les universités et la recherche sont entrées en résistance. La
coordination nationale des doctorant-e-s et docteur-e-s non-titulaires, réunie à Lyon le lundi
30 mars 2009, s’inscrit entièrement dans cette lutte des universités et de la recherche contre les
réformes gouvernementales actuelles et affirme sa solidarité avec les autres acteurs du mouvement.
Elle soutient les motions et revendications adoptées par les différentes coordinations de l’enseignement
supérieur et de la recherche.

La coordination nationale des doctorant-e-s et docteur-e-s non-titulaires refuse la logique de libéralisation du
service public d’enseignement supérieur et de recherche, le pilotage de la recherche par les intérêts privés,
l’industrie et l’Etat, la mise en concurrence de tou-te-s contre tou-te-s et la généralisation de la précarité. Elle
dénonce le processus de Bologne et la stratégie de Lisbonne, et se déclare solidaire des mouvements
étrangers en lutte contre ces logiques (Espagne, Italie, etc). Elle s’oppose donc radicalement aux logiques
destructrices actuellement à l’oeuvre : l’éducation et la recherche ne sont pas des marchandises.
Cette situation de résistance nous impose une mise entre parenthèses de nos travaux doctoraux, postdoctoraux
et d’enseignement. En conséquence, nous nous déclarons doctorant-e-s et docteur-e-s nontitulaires
en lutte, et souhaitons faire entendre collectivement notre voix en contribuant à amplifier la
mobilisation générale

..... lire le document pdf

Navigation

AgendaTous les événements