Grave dysfonctionnement de la CAP des IR Lettre ouverte du syndicat Sud-Recherche-EPST à Monsieur le Directeur Général du CNRS

, popularité : 6%

Quand les dysfonctionnements se multiplient, quand les représentants du personnel ne peuvent plus exercer correctement leur mandat, il est naturel qu’ils essaient d’alerter l’opinion par une action symbolique forte.

C’est ainsi que les représentants du personnel de la CAP des IR, qu’ils soient élus ou tirés au sort, ont décidé de démissionner collectivement.

Nous avons interpellé la direction Générale du CNRS à ce sujet. Mais aucun autre syndicat n’a jugé bon de nous suivre dans ce combat, alors même que les sélections professionnelles se sont conclues en l’abscence de toute représentation du personnel. Comme nous ne comptons pas pas officiellement d’élu dans cette CAP - seulement des adhérents qui ont préféré rester fidèles à leur profession de foi plutôt qu’à l’appareil de leur syndicat d’origine - nous n’avons pu exercer seul de recours auprès du ministère.

Nous ne pouvons que déplorer que les syndicats reconnus représentatifs au CNRS aient ainsi "laissé tomber" leurs propres élus. Ceci ne peut que nous conforter dans notre décision de tout faire pour obtenir le droit de nous présenter dès le premier tour des prochaines élections en CAP, ou d’appeler à l’abstention lors de ce premier tour si l’administration préférait le statu-quo à l’exercice réel de la démocratie.