Second Tour de l’élection des « NON-TITULAIRES » au CTPMESR

, popularité : 4%

Pour l’amélioration des conditions de travail, de carrière et l’égalité des droits

Pour une autre université : émancipatrice, permettant à tous l’accès aux savoirs

Pour une recherche publique, fondamentale et appliquée, au service de l’intérêt général

- Le respect du principe d’égalité de traitement entre les agents : dans tous les métiers, les besoins permanents doivent être pourvus par des fonctionnaires titulaires, comme prévu par le statut de la Fonction Publique ; cela nécessite un plan de créations d’emplois de titulaires à la hauteur des besoins et un plan de titularisation des hors-statuts ;
- L’arrêt du recours massif aux heures supplémentaires d’enseignement ; cela nécessite également la création des postes de titulaires correspondants à ces heures effectuées (soit 18000 postes temps-plein actuellement) ;
- Une rémunération pour tous les doctorants et l’accès à l’ensemble des droits sociaux (assurance maladie, chômage, retraite…) ;
- L’abrogation du pacte pour la recherche qui institutionnalise la recherche sur projets de court-terme, la mise en concurrence des laboratoires et des personnels et privilégie la mise au service d’intérêts privés… et fait exploser la précarité !
- L’abrogation de la loi LRU et du dispositif LMD.

votez pour l’Union Syndicale Solidaires…
et rejoignez-nous !

Lire dans le pdf joint l’intégralité de la profession de foi des syndicats Solidaires du secteur Enseignement Supérieur et Recherche (SUD-Recherche-EPST, SUD-Education, SUD-Etudiant)