Ce que nous voulions dire au Ministre

, popularité : 2%

Le cabinet du Ministre délégué à la Recherche a proposé, « dans le cadre de la concertation préalable au projet de Loi d’Orientation et de Programmation de la Recherche », des rencontres bilatérales aux organisations syndicales directement concernées, fixées entre le 13 décembre et Noël. Cette proposition de rencontre n’a pu, dans notre cas, se concrétiser en décembre pour des raisons de calendrier. Nous avons donc fourni cette contribution écrite et demandé à être reçus en janvier.

Table des matières du document PDF joint :

Préambule

  1. Le contexte
  2. Les maux dont souffre la Recherche Publique...
    - 2.1 le manque de personnel permanent et de crédits de soutien de base avec comme conséquences
    - 2.2 une reconnaissance insuffisante du rôle des personnels ingénieurs, techniciens et administratifs
    - 2.3 une évaluation de l’activité de recherche essentiellement basée sur le nombre de publications
    - 2.4 l’exploitation éhontée, dans certains laboratoires, des thésards et stagiaires étudiants ;
  3. Ce que nous voulons pour la Recherche dans les EPST et leurs personnels
    - 3.1 Une recherche publique indépendante
    - 3.2 Une Recherche Publique plurielle et fière de l’être
    - 3.3 Une collaboration Recherche publique / Recherche privée sur des bases claires
    - 3.4 Une évaluation-conseil, prenant en compte la diversité des missions et des activités
    - 3.5 Le respect du statut de fonctionnaires des EPST
    - 3.6 Un vrai CDD de droit public pour les doctorants
    - 3.7 Des droits accrus pour les personnels non-permanents
    - 3.8 Un statut de titulaires rénové
    - 3.9 Des mesures transitoires pour répondre aux urgences

Le document en PDF ci dessous :