Emploi

Vous trouverez dans cette rubrique quelques traces écrites - sous forme de courriers, de motions en CTP..., seuls ou avec les syndicats FO et CGT - de nos interventions sur tout ce qui concerne la politique de l’emploi de l’Etablissement.

Nous combattons cette politique de l’emploi sur trois points essentiels :
- les demandes sans cesse croissantes d’année en année de financements de CDD auprès du Ministère de la Recherche (post-docs, CDD dits "d’accueil de haut niveau"...), qui ne font qu’encourager la politique de précarisation de l’emploi voulue par le gouvernement
- les suppressions d’emplois techniques pour permettre d’augmenter le nombre d’emplois de chercheurs ; certes nous voulons aussi que soient créés des emplois nouveaux de chercheurs (titulaires), mais pas en supprimant des emplois techniques ! au contraire, toute création d’emplois de chercheurs ou d’ingénieurs de haut niveau doit s’accompagner en due proportion de la création d’emplois techniques, dans les labos et les services d’appui à la recherche.
- la tentation permanente de "rogner" sur le nombre de concours internes pour augmenter le niveau des concours externes, alors même qu’il faudrait au contraire augmenter le nombre de possibilités de promotions internes pour résorber tous les sous-classements !

Voir aussi les rubriques "Plan Stratégique" et "Contrat Quadriennal".


Articles publiés dans cette rubrique

jeudi 29 juin 2006

Transfert des emplois de titulaires Agriculture au budget du cemagref

Pour répondre à une exigence de la LOLF, les titulaires Agriculture, qui jusqu’à présent étaient payés par le MAP et mis à disposition du Cemagref, sont désormais (depuis le 1er janvier pour les B et C et depuis le 1er juillet pour les ingénieurs) rémunérés par le Cemagref. L’Etablissement devient donc leur employeur, la gestion des corps restant au MAP. A priori la situation des agents eux-mêmes ne devrait pas en pâtir : leur nouvelle situation en position d’affectation au Cemagref est même plus « solide » que celle de mise à disposition. Le souci est par contre au niveau de l’Etablissement de savoir si le MAP continuera à verser année après année la totalité des crédits nécessaires au budget du Cemagref... La DG est parfaitement consciente - nous n’avons même pas eu besoin d’insister sur ce point - qu’il serait hors de question de mobiliser des ressources propres de l’Etablissement pour financer les rémunérations des titulaires Agriculture.
Des motions ont été votées lors des deux dernières réunions du CTPC - et transmises au CA - pour attirer l’attention du Ministère de l’Agriculture sur ce point.

lundi 31 octobre 2005

Colère de l’intersyndicale après la Commission Carrières du 13 oct 2005

Chaque année, les arbitrages définitifs sur les ouvertures d’emplois de l’année n + 1 ont lieu vers la mi-octobre de l’année n, sur la base des demandes qui remontent (durant l’été !) via les animateurs de TR (Thèmes de Recherche) et chefs d’UR (Unités de Recherche) et les Directeurs Régionaux (ou chefs de service DG).
Nous avons obtenu que ces demandes fassent l’objet de concertation au sein des instances :
- au niveau local, les CTPLocaux (ou le CTP Spécial des services de la DG) sont consultés
- au niveau national, après la consultation des CTPL et S, la Commission Carrières donne également son avis
Cela permet aux représentants du personnel de soulever certaines questions concernant par exemple les emplois précaires qui se succèdent pour exercer des fonctions à caractère permanent, ou bien veiller à ce que ne soient pas oubliées les fonctions à caractère collectif.

Encore faut-il que l’administration, à tous les niveaux, ait envie de "jouer le jeu" de la concertation et n’ait pas déjà bouclé ses décisions avant les réunions des instances !
Lors de la Commission Carrières du 13 octobre 2005, censée donner un avis sur les besoins d’ouvertures d’emplois 2006, nous avons pu constater de sérieux dysfonctionnements...
D’où le courrier intersyndical adressé le 31 octobre au DG

dimanche 12 juin 2005

Les chargés de recherche du Cemagref revendiquent l’utilisation intégrale des emplois de CR1 vacants pour la promotion

Propositions fantaisistes de la DG maintenues malgré l’opposition des élus en CAP + revirement de position du Contrôleur Financier voulant appliquer à la lettre la règle des 4 ans d’ancienneté dans le grade de CR2 pour pouvoir passer en CR1 = un blocage des passages de CR2 en CR1...

vendredi 11 février 2005

A propos de la demande budgétaire 2006

Lors de la réunion DG / syndicats du 27 janvier 2005, nous ont été présentées les demandes budgétaires que la DG s’apprêtait à envoyer au Ministère de la Recherche pour le budget 2006 : encore plus de CDD, et encore plus de déséquilibre entre emplois de "haut niveau" et emplois techniques...
Nous avons voulu consigner par écrit les désaccords et demandes de modifications que nous avions exprimées lors de la réunion du 27 janvier.
Résultat : la demande budgétaire 2006 de la DG est partie sans la moindre modification pour prendre en compte les observations des représentants du personnel...

vendredi 19 novembre 2004

Les personnels présents au Cemagref valent-ils moins que ceux que l’on va recruter ?

Dans ce courrier nous avons voulu mettre noir sur blanc nos désaccords sur la campagne de recrutements 2005 telle que la Direction la prévoit et insister à nouveau pour qu’elle prenne davantage en considération les besoins de promotion des agents et respecte ses engagements sur les pourcentages de concours internes.

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Agenda

<<

2017

>>

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 20 octobre 2017

Publication

2238 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
5 Sites Web
84 Auteurs

Visites

3 aujourd'hui
78 hier
321487 depuis le début
22 visiteurs actuellement connectés