INRA unitaire : Lettre ouverte CFDT CFTC CGT et SUD à Thierry Mandon sur le RIFSEEP

, popularité : 18%

Lettre ouverte adressée ce 23 février par les quatre syndicats de l’EPST au secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche pour lui demander une exemption des corps d’Ingénieurs et Techniciens du dispositif RIFSEEP.

Lettre ouverte à M. Thierry MANDON
secrétaire d’Etat à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Le gouvernement engage une refonte du régime indemnitaire des agents publics. Ce dispositif, le RIFSEEP (Régime Indemnitaire tenant compte des Fonctions, des Sujétions, de l’Expertise et de l’Engagement Professionnel), a fait l’objet d’une information de la Direction de l’INRA le 29 septembre dernier en Comité Technique, à l’issue de laquelle cette instance s’est unanimement prononcée « contre ».

Les quatre organisations syndicales de l’INRA vous alertent quant aux conséquences désastreuses qu’aurait la mise en place de ce nouveau dispositif sur la motivation des personnels, l’ambiance de travail et la qualité des travaux de recherche :

- Délitement des collectifs

- Individualisation des rémunérations poussée à l’extrême

- Surcharge de travail pour les services administratifs

- Baisse sensible des primes (et donc du pouvoir d’achat) à moyen terme.

Par ailleurs, seules certaines catégories de personnel seraient concernées, à savoir les ITA (Ingénieurs, Techniciens et Administratifs) alors que vous avez décidé d’en exempter les corps de chercheurs. Cette différence de traitement est incompréhensible et injustifiée au sein d’un milieu professionnel où le travail d’équipe est l’essence des activités de recherche. La recherche agronomique publique, déjà durement affectée par la baisse de l’emploi titulaire et des moyens de fonctionnement contraints, n’a pas besoin de cette nouvelle épreuve.

Il est encore temps de prendre les décisions justes et de bon sens qui s’imposent et c’est l’objet de notre lettre ouverte aujourd’hui : nous vous demandons solennellement d’exempter les ITA de l’INRA de ce projet de réforme, comme le permettent les textes.

Nous sommes à votre disposition pour une rencontre.

Dans l’attente de votre réponse, recevez Monsieur le secrétaire d’Etat, l’expression de notre profond respect.