PS 2004-2008

Ce plan stratégique, élaboré "à la hussarde" par la Direction en 2004, a décidé de fermetures brutales d’activités, conduisant à laisser 45 agents (du Cemagref ou mis à disposition) « sur le carreau », et placés « hors thème de recherche » en attendant qu’ils débarrassent le plancher !
Malgré une pétition lancée début 2004 par l’intersyndicale SUD-FO-CGT, malgré le boycott du CTPC du 30 mars 2004 par tous les représentants du personnel, la direction a refusé de prendre le temps de revoir ses projets.
La seule chose que nous ayons pu obtenir – mais ce n’était pas négligeable pour les agents concernés – c’est d’obliger la direction, à travers l’élaboration d’un « plan d’accompagnement des évolutions d’activités ou de structures au Cemagref » (NS 2004 PERS.016), à assumer les conséquences de ses choix irréfléchis envers les agents : quel que soit leur statut, c’est à elle de leur proposer des « points de chute » et, à défaut de leur en trouver à l’extérieur du Cemagref, de les réintégrer dans des thèmes de recherche de l’Etablissement.
Tous les cas personnels des agents concernés sont loin d’être définitivement réglés et nous demandons régulièrement dans les réunions DG / syndicats de faire le point de la situation de chacun

Navigation