INRA : message aux agents : retour sur le Comité Technique de mai et sur la première rencontre Solidaires / nouveau gouvernement

, popularité : 18%

Dans ce message, nous revenons sur le dernier Comité Technique tenu à la mi-mai, avec quelques avancées sur les dossiers chauds du moment : Saclay, GEFI 2.0, Couhins (sachant que le sujet RIFSEEP a été reporté faute de parution des textes réglementaires).

Nous rendons aussi compte de la première rencontre SOLIDAIRES FP avec le nouveau gouvernement : sa feuille de route n’est manifestement pas Fonction Publique compatible !

en pièce jointe fichier pour impression, affichage

Notes de la délégation SUD au Comité Technique du 16 mai dernier

Nous avons donné rendez-vous au nouveau PDG à l’automne, pour la défense d’un bon budget 2018

« Vu le peu de suite donnée à nos précédentes interventions liminaires, nous ferons très court cette fois. Dans votre appel à participer à la marche citoyenne pour les sciences du 22 avril vous avez fort justement déclaré que "les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des Nations". En ces temps qui pourraient être incertains, nous comptons nous retrouver ensemble pour défendre le service public de recherche. Et notamment le budget 2018 ! »

En lien, rappel de notre expression unitaire à l’occasion de cette journée mondiale de défense de la recherche scientifique : « Dans la rue le 22 avril 2017 : Pour des sciences indépendantes, ni vassalisées, ni paupérisées, ni précarisées ».

Les premières annonces du nouveau gouvernement ne vont hélas pas dans ce sens ! (cf ci-dessous)

Nous avons constaté une écoute de la Direction sur les dossiers chauds : Saclay, GEFI 2.0, UE Couhins.

Suite à la tenue de cette réunion, d’autres syndicats de l’INRA se sont autoproclamés « meilleur défenseur du personnel ». Nous avons la modestie de considérer que les avancées obtenues sont d’abord l’aboutissement d’un travail unitaire de terrain. Au-delà de ces avancées, nous demeurons vigilants sur ces sujets comme le soulignent les extraits suivants de nos interventions :

Sur le volet Ressources Humaines (RH) de Saclay

« Nous rappelons que nous sommes défavorables au projet de déménagement sur Saclay. A ce stade, nous demandons que ce projet RH fasse l’objet d’une expertise en CCHSCT pour s’assurer de sa faisabilité dans le respect des conditions de travail des agents impactés. Ceci concerne toutes les dimensions de ce processus : mobilité, logement, transport, accueil, formation, et la dimension de l’immobilier…Notre demande vise notamment les moyens dont dispose l’employeur et la pérennité des activités scientifiques. »
Notre délégation s’est prononcée positivement sur ce volet RH, dans l’intérêt des agents des sites concernés, sous conditions express que ce vote ne préjuge pas des décisions futures en CCHS-CT et CT.

Sur la calamiteuse gestion de GEFI 2.0

« Avec la nouvelle version de S2I Finances (9.2) on s’attendait au pire, mais on l’a dépassé !... La question est comment en est-on arrivé là ? Nous sommes victimes de cette non-anticipation et nous testons l’outil alors que nous aurions dû avoir un outil opérationnel dès le mois de février. Nous demandons, comme les autres organisations syndicales, que le sujet fasse l’objet d’un CCHSCT »
Et, suite aux annonces du PDG pour y remédier :
« Ces compensations ne sont pas suffisantes ! Nous demandons que les collègues GU et PRP puissent avoir le choix entre points de sujétions ou des jours de récupération, que la base de calcul se fasse sur la compensation proposée aux GU, avec un coefficient multiplicateur à définir appliqué pour les PRP… »

Sur le devenir du domaine de Couhins

« Pour notre délégation SUD : on ne peut pas faire une vitrine INRA sans agents INRA, c’est inimaginable, inconcevable. »
Le PDG a précisé être, à ce stade, dans l’étude de faisabilité d’une filiale, avec un futur passage devant les instances avant toute décision, dont le CT du 28 septembre, Il dit avoir bien noté parmi les options possibles, la proposition de conversion du domaine en Agriculture Biologique faite par SUD !

Sur le futur contrat d’objectifs et de performance (COP)

« Le contrat d’objectif est un marché de dupes car en face il n’y a pas d’engagement de moyens. Parlons du fond de notre mission de recherche publique qui est de préparer l’avenir : l’INRA a célébré l’an dernier ses 70 ans au service du productivisme agricole, allons-nous repartir à l’identique sur une 71e 72e 73e … année ? »
Chiffres à l’appui, notre délégation a souligné l’écart existant entre le changement d’échelle actuelle de l’Agriculture Bioloqique et les moyens mis en œuvre en recherche, alors même que l’INRA considère pour la première fois l’AB comme un « prototype de l’agroécologie ».

Lire, en lien, les notes de la délégation SUD sur le détail des échanges à ce Comité Techniques, incluant également le un toilettage de la note de service concernant le droit syndical à l’INRA

La feuille de route du gouvernement n’est pas Fonction Publique compatible !

Chacun/e peut le vérifier, à l’annonce des objectifs avancés dans le programme d’E. Macron et que le Ministre de l’action et des comptes publics est chargé d’appliquer, à défaut de ministre de plein exercice.

Solidaires Fonction Publique a été reçu par M. Darmanin, mercredi 24 mai : suppressions de 120 000 emplois en 5 ans ; sans compter les autres mesures restrictives nécessaires pour atteindre les 60 milliards d’économies annoncés. Il y aura bien un rendez-vous salarial mais sans aucune marge de manœuvre en 2017, si ce n’est l’individualisation des rémunérations sous couvert d’un soi-disant « mérite » ; augmentation de la CSG de 1,7 % en 2018, sans aucune compensation pour les retraité/es. Dans notre secteur, la contractualisation serait de mise…

Bonjour la précarité et la dégradation du service public !
Tout ceci sera appliqué en cas de succès du gouvernement au scrutin de juin.
Nous voilà prévenus !

Le rendu de la délégation Solidaires en lien

A l’INRA, nous sommes aussi appelés à voter… pour le renouvellement des représentant/es du personnel au Conseil d’Administration

Si vous souhaitez que notre syndicat puisse continuer à y défendre une agriculture respectueuse de l’environnement, des consommateurs et de ses salarié/es… avec une
recherche publique à la hauteur des défis
VOTEZ – SUD !

En lien, la profession de foi : UNE DEMARCHE SOLIDAIRE ET DE DEVELOPPEMENT DU COLLECTIF Destructuré/es, Pressuré/es, Précarisé/es : cela suffit