Unitaire CGT-FO-SUD : Pourquoi nous avons refusé de siéger ce 7 mai, en Comité Technique conjoint INRA-IRSTEA

, popularité : 9%

Dans ce message commun adressé à tous les agents des 2 EPST - CGT-INRA, SNTRS et FO IRSTEA et SUD-Recherche INRA-IRSTEA, expliquent les raisons de leur refus de siéger à la nouvelle réunion conjointe des Comités Techniques convoquée ce jour. Ils ont également adressé, dès le 3 mai, un courrier aux ministres de tutelle pour les alerter de la situation en leur demandant une entrevue.

en fichier attaché, les textes ci-dessous pour impression, affichage

Ce jour était convoquée au siège de l’INRA une réunion conjointe des Comités Techniques d’Etablissement de l’INRA et de l’IRSTEA. Les représentants du personnel SUD-Recherche-EPST, CGT et FO, représentant ¾ des élus des personnels de nos deux instituts avaient demandé lors du CT conjoint du 12 avril de reporter les demandes d’avis sur les différents projets de texte inscrits à l’ordre du jour de ce CT conjoint :

- décret de création du nouvel institut,

- décret sur le statut des personnels,

- document RH sur emplois, carrières, rémunérations, temps de travail, congés, ….

Exiger des représentants du personnel qu’ils donnent un avis (et donc ainsi clore le débat) sur des textes aussi importants pour l’avenir sans avoir pu débattre préalablement, de manière approfondie, avec les personnels, avec les PDGs et avec les ministres de tutelle du contenu de ces textes et des conditions d’accompagnement, c’est la négation du rôle des représentants du personnel et un mépris des instances de concertation.

Devant le refus des PDGs de surseoir au vote sur ces textes pour avoir le débat qu’ils méritent, les représentants du personnel CGT-INRA, SUD-Recherche-EPST (IRSTEA et INRA), FO-ESR (IRSTEA) et SNTRS-CGT (IRSTEA) ont décidé de ne pas siéger. Avec seulement 5 représentants du personnel sur 20 acceptant de siéger dans ces conditions, la réunion du CT conjoint n’a donc pu se tenir faute de quorum. Nos organisations ont alerté les ministres de tutelle et leur ont demandé une entrevue par courrier du 3 mai. Voir le courrier adressé aux ministres ci-après.

Navigation

AgendaTous les événements