Cemagref : Echos du CA du 26 novembre 2009 PESte imposée, Budget calamiteux = manif du personnel !

, popularité : 15%

Message des élus du personnel (SUD-Recherche-EPST) au Conseil d’Administration à tous les personnels du Cemagref (8 déc 2009) :


Bonjour,

Après le CTPC du 17 novembre et le CST du 19 novembre, dont vous avez eu des échos par les représentants du personnel dans ces instances, voici des échos de la réunion du CA qui s’est tenue le 26 novembre.
Cette réunion avait lieu dans un contexte tendu, sur fond de mise en place "à la hussarde" de la prime dite "d’excellence scientifique" et d’un projet de budget 2010 notoirement insuffisant, en crédits et en emplois, par rapport aux besoins (mais parfaitement conforme à ce qu’on pouvait attendre après l’imposition d’un contrat d’objectifs bradé, sans aucun engagement de l’Etat !).
C’est pourquoi les agents d’Antony, à l’appel de l’intersyndicale, avaient tenu à organiser un comité d’accueil pour l’arrivée des membres du CA et à décorer la salle d’affichettes revendicatives portées par des ballons "Cemagref en lutte pour un EPST durable / Non à la casse des organismes publics de recherche".

Vous trouverez dans le document ci-joint, des échos des principaux faits marquants de ce CA, tels que vécus par les représentants du personnel, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Principaux points de la réunion du CA :
- Déclaration liminaire des représentants élus du personnel
- Plan d’action du Cemagref en faveur du développement durable suite au bilan carbone
- Modalités de remboursement des frais de déplacement
- Critères d’attribution et mise en place de la prime d’excellence scientifique
- Points financiers : DM3, budget primitif 2019
- Questions diverses (éméritat...)

Vous verrez que les membres de ce CA ont plus que jamais été choisis pour faire appliquer les réformes du gouvernement, quoi qu’il en coûte et quoi qu’en pensent les personnels, même lorsque ça concerne directement leur vie quotidienne au travail. Et rien ne les arrête, pas même un avis négatif du CST ! _ Sur le dossier de la prime d’excellence scientifique, en dépit de l’opposition massive des représentants du personnel dans toutes les instances, en dépit du rejet de principe de la PES affirmé par le CST, le Pdt Klinger n’a pas hésité à soumettre au vote du CA le texte de la DG sur les "critères d’attribution et barème de la PES", avec pour seule caution l’appui de 4 membres minoritaires du CST (dont le DG)… Et les membres nommés du CA, à l’exception d’un seul qui s’est abstenu, n’ont pas hésité à voter POUR. Sidérant, non ?
De la même façon, tous ont voté comme un seul homme et sans poser la moindre question un budget 2010 plein d’insuffisances et d’incertitudes.
L’idéologie a remplacé la réflexion, la passage en force a remplacé le dialogue social... Ils prétendent faire exister un Cemagref sans ses personnels - et même contre - mais la meilleure "comm" ne pourra pas masquer la catastrophe où tout cela va nous mener... Si on laisse faire !

Les représentants du personnel élus au CA :

M-B. Albert - R. Estève - M. Alain

V. Louveau - X. Ribeyrolles - J-M. Le Bars

PS - toujours d’actualité, la pétition intersyndicale " Pour une amélioration des salaires et des carrières, Contre la Prime dite d’Excellence Scientifique (PES)" à signer en ligne ici

Et pour plus d’infos (sur le budget 2010, la PESte, l’enquête précarité, la réorganisation de l’INRA et des sciences de la vie...), rendez-vous sur le site SUD-Recherche-EPST et sur le site de l’union sydicale Solidaires

NB si nous disposions d’un espace intranet syndical comme nous l’avons demandé x fois - y compris par courrier officiel en juillet 2005 - pour mettre divers documents (compte-rendu etc..) à disposition du personnel, cela éviterait que nous encombrions vos boîtes de messagerie avec des fichiers attachés, mais la DG n’a toujours pas donné suite à notre demande... Autre solution qu’on pourrait tester : les mettre sur notre site public SUD-Recherche-EPST...