IRSTEA : projet de loi "déprécarisation" : amendement "contrat de projet" retiré, continuons le combat ! Message de SUD-Recherche-EPST à tous les agents de l’IRSTEA

, popularité : 45%

Message de SUD-Recherche-EPST à tous les agents (23 février 2012)


Bonjour,

Nous vous avions alertés en début de semaine dernière sur le vote en catimini à l’Assemblée Nationale le 7 février d’un amendement gouvernemental au projet de loi dit de « déprécarisation » qui, s’il était maintenu, aurait enfermé les EPST dans le système de l’emploi jetable, notamment avec l’instauration du "contrat de projet".

Eh bien, la mobilisation d’un grand nombre d’entre vous, à l’IRSTEA et dans les autres EPST, a porté ses fruits : cet amendement a sauté lors de la Commission Mixte Paritaire entre représentants du Sénat et de l’Assemblée Nationale, il ne figurera pas dans le texte final de la loi. Merci à tous ceux qui ont fait parvenir des courriels aux parlementaires et ainsi empêché que l’amendement soit entériné dans l’indifférence générale par une écrasante majorité de parlementaires de tous bords pris au dépourvu (pour ne pas dire « en traîtres »).

Bien sûr, rien n’est réglé, le plan de création d’emplois que nous demandons pour pouvoir effectivement mettre un terme à la précarité et répondre aux besoins permanents reste à obtenir. Mais au moins, la question n’aura pas été enterrée en mettant à part les EPST pour mieux les vouer à l’emploi précaire à perpétuité !

Vous trouverez une feuille d’information résumée ci-joint, et de nombreuses informations complémentaires (liens avec les documents législatifs…) sur notre site.

http://www.sud-recherche.org/

Vous y trouverez aussi des informations autres et notamment le communiqué de presse que l’intersyndicale de l’IRSTEA a rendu public le 20 février suite à la parution du décret réformant le Cemagref.

SUD-Recherche-EPST, branche IRSTEA