Motion du personnel de l’Ined contre l’extrême-droite

, popularité : 9%

Le personnel de l’Ined réunie en Assemblée Générale ce 02 juillet 2024 est extrêmement inquiet d’une possible accession au pouvoir du Rassemblement national dans les jours à venir.

L’extrême droite a déjà attaqué l’intégrité scientifique de l’Ined et jeté l’opprobre sur l’établissement. Des membres des partis d’extrême droite seront peut-être bientôt au gouvernement. L’extrême droite voue une haine aux sciences sociales et, en particulier, à de nombreux sujets de recherche portés par l’institut (immigration et minorités, discriminations, genre et questions LGBTQIA+, PMA et IVG, coopération avec les pays du Sud...). La défiance de l’extrême droite envers les résultats de la recherche lorsqu’ils ne sont pas conformes à sa vision inégalitaire du monde et son inclination à propager de fausses informations font peser une menace sur le travail scientifique et sur les moyens qui lui sont alloués.

L’aversion de l’extrême droite à l’égard des organisations syndicales et de la fonction publique ne fait aucun doute : nos conditions de travail et nos libertés sont directement menacées.

Nous exprimons notre inquiétude face à cette situation plus que préoccupante : nous rappelons notre attachement à l’indépendance de la recherche au sein de l’établissement, au service public et à la diffusion des connaissances démographiques « au profit du progrès économique, social et culturel du pays » (Code de la recherche, art. R327-2).

Nous appelons à tout faire pour que le Rassemblement National et ses alliés n’accèdent pas au pouvoir.

L’AG des personnels de l’Ined

Motion adoptée lors de l’AG du 2 juillet 2024 organisée par Sud-Ined et la CGT

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2024 :

Rien pour ce mois

juin 2024 | août 2024