Cemagref : courriers au DG et aux ministères, tract "décret" (actions intersyndicales) PESte, révision décret organique

, popularité : 4%

Message de l’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / FO / CGT à tous les agents du Cemagref (4 oct 2010) :


La contestation grandit sur les retraites (et elle doit se poursuivre jusqu’à ce que les salariés obtiennent gain de cause !) mais elle grandit aussi en interne au Cemagref vis-à-vis de la politique de "fait accompli" menée par la direction.

Il y en a deux exemples flagrants en ce moment :

- au niveau des Chargés de Recherche (CR) et Directeurs de Recherche (DR), confrontés à l’imposition autoritaire du système calamiteux de la PES (Prime dite d’Excellence Scientifique) et aussi de nouvelles pratiques de recrutement en CR, au mépris des personnels recrutés antérieurement et des instances de concertation.

Vous trouverez ci-joint la lettre ouverte (complétée par une note sur l’état des lieux de la situation en annexe) que l’intersyndicale du Cemagref vient d’adresser à M. Genet, réclamant des réponses sur les revendications exprimées par les organisations syndicales lors de la réunion DG/syndicats du 31 août, confortées par les lettres de refus de la PES signées par de très nombreux chercheurs (les 3/4 des CR et DR de l’Etablissement à ce jour).

- au niveau du chantier "révision du décret organique du Cemagref", où le DG considère qu’il n’a pas à discuter des questions de fond avec les personnels et leurs représentants : la seule question dont le personnel a le droit de discuter c’est celle du changement de nom de l’Etablissement, mais pour le reste, c’est uniquement avec les ministères qu’il traite ! Dans ces conditions l’intersyndicale a écrit aux ministères concernés par les activités du Cemagref (MESR, MAAP, MEEDDM) pour leur demander audience.
Vous trouverez ci-joint un tract présentant le problème et la trame des lettres (adaptées à chacun) que nous venons d’adresser aux ministères.

Tant sur le dossier des retraites que sur les évolutions au sein du Cemagref, informez-vous, participez aux débats et aux actions collectives impulsés / coordonnés par les syndicats : notre solidarité et notre capacité d’action collective sont les seuls moyens que nous ayons pour arriver à nous faire respecter !

Pour l’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / FO / CGT du Cemagref

M-B. Albert