Appel à tous les CR et DR du Cemagref (PES) lancé par l’intersyndicale et les élus en CAP des corps de chercheurs

, popularité : 13%

Message à caractère syndical à tous les CR et DR du Cemagref (25 août 2010) :


Bonjour

Vos élus soussignés en CAP des chercheurs* ainsi que l’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / FO / CGT, représentant l’ensemble des personnels du Cemagref, s’adressent solennellement à vous pour vous demander de vous engager personnellement contre la PES (prime dite "d’excellence scientifique").

Après une phase d’expression de la très forte opposition à la PES(te) dans les instances scientifiques et les instances paritaires dans tous les EPST en fin 2009 (motions portées à Valérie Pécresse en intersyndicale en février dernier - cf "la compil" ici), on est entrés aujourd’hui dans une phase de résistance des chercheurs qui envoient des courriers exprimant leur refus de cette prime et s’engageant à ne pas postuler pour l’avoir. Cf site de SLR ("Sauvons la Recherche"), plaque tournante de ce mouvement parti du CNRS et qui démarre maintenant également à l’INRA.

Nous appelons les chercheurs du Cemagref à se joindre à ce mouvement :

- en envoyant eux aussi des lettres - individuelles ou collectives - exprimant leur refus de postuler pour recevoir cette prime et en le faisant savoir (ci-joint des "modèles" d’argumentaires dont vous pouvez vous inspirer)

- pour ceux qui seraient sollicités en ce sens, en refusant de collaborer à toute opération d’évaluation de collègues qui servirait à sélectionner les bénéficiaires de la PES, à l’intérieur de leur propre organisme ou dans un autre ; en interne au Cemagref ce sont les élus des instances scientifiques qui participent à "l’instance spéciale d’évaluation" qui seront sollicités et auront à se positionner…

L’appel joint vous en dira plus sur les attendus, les modalités pratiques et aussi les demandes que porteront les représentants du personnel dans les différentes instances (dès le 31 août en réunion DG/syndicats).

Il est évident que ces demandes auront d’autant plus de poids que la direction recevra un grand nombre de messages refusant la PES de la part des chercheurs du Cemagref et a contrario très peu de demandes pour en bénéficier (zéro demande serait l’idéal !).

Nous appelons chacun de vous à ne pas vous désolidariser de l’ensemble des chercheurs et de vos autres collègues en vous laissant tenter par le mirage de la PES : c’est une prime qui serait inaccessible pour la plupart d’entre vous (limitée à 20 % de l’effectif des CR et DR par construction), éphémère pour ceux qui l’obtiendraient (4 ans...), et le début de l’entrainement de tous les personnels dans une spirale infernale de compétition malsaine et de "management par objectifs" dont on sait les ravages que ce type de pratique a généré dans les entreprises et que le gouvernement veut malgré tout étendre à la Fonction Publique.

Seul un mouvement d’ensemble des chercheurs, dans tous les EPST, soutenu et relayé par leurs représentants élus et les organisations syndicales pourra forcer les directions d’EPST et le gouvernement à proposer autre chose que ce "marché de dupes" de la PES.

Merci de votre engagement personnel pour faire avancer le collectif plutôt que l’individualisme !

Et n’hésitez pas à nous faire retour de vos avis et commentaires.

Cordialement à toutes et tous

Signataires :

- Elus en CAP des corps de chercheurs du Cemagref :

CR : Eric Sauquet, Jeoffrey Dehez, Ariane Vallet, Frédéric Gob

DR : Bernard Montuelle, Yves Souchon, Eric Rochard, Laurence Fournaison, Pierre Elie, Christine Argillier

- Intersyndicale SUD-Recherche-EPST / FO / CGT du Cemagref

* tous n’étaient pas joignables en cette période estivale