Les dégâts de la RGPP dans le champ des EPST, contribution syndicale au bilan

, popularité : 7%

Ce document est une synthèse de notre réponse au questionnaire de la mission mise en place pour évaluer les conséquences de la « Révision Générale des Politiques Publiques » (RGPP) de Sarkozy. Ceci, dans le prolongement de la conférence sociale de juillet, où le nouveau gouvernement a confirmé l’abandon de cette politique.

Comme l’ensemble des syndicats de SOLIDAIRES de la Fonction Publique nous voulions au travers de ces réponses mettre en évidence la réalité des dégâts causés par la RGPP et persuader les nouveaux responsables de ne pas s’appuyer sur les mêmes schémas. Au vu des premières annonces, nous demeurons en effet sceptiques sur le changement !

Une contribution qui peut aussi intéresser plus largement les personnels des EPST, en situant l’enjeu de vraies Assises nationales de reconstruction pour la recherche publique.

Ce document de 8 pages, en pièce jointe, est riche d’enseignements :

- une présentation du contexte particulier de la RGPP dans notre secteur, une politique souvent masquée, alors que les EPST ont souvent été précurseurs de la démarche.

- une politique d’ensemble reposant sur des modalités diversifiées

- quelques chiffres illustrant l’affaiblissement du service public de recherche

- une méthode autoritaire, avec mise sous pression des personnels

- conclusion : un vaste chantier de reconstruction de la recherche publique à entamer

et une mise en perspective avec les nouvelles restrictions budgétaires annoncées par... le nouveau gouvernement !

A lire et diffuser sans modération !