IRSTEA : 2014 : la mobilisation c’est maintenant ! Message de l’intersyndicale Sud-recherche-EPST, FO et CGT de l’IRSTEA adressé aux personnels le 8 janvier 2014

, popularité : 12%

NB les pièces jointes sont accessibles en cliquant sur le texte à l’endroit sensible...
Et vous pouvez maintenant signer la pétition en ligne ici

Chers collègues,

En ce début d’année, l’intersyndicale Sud-recherche-EPST, FO et CGT d’Irstea vous présente ses meilleurs vœux pour 2014, au plan professionnel et personnel.
Si au plan social, l’année s’annonce difficile, l’optimisme, la détermination de vos représentants du personnel sont intacts et nous revenons vers vous, sans attendre pour deux actions urgentes et immédiates : tous ensemble, mobilisés, nous pouvons influer sur l’avenir de notre établissement et le nôtre !

- La première action concerne la création de l’IAVF (Institut agronomique et vétérinaire de France). Nous sommes impliqués : le MAAF a fait ajouter dans notre CO 14-18, au tout dernier moment, la phrase suivante : "Irstea a vocation à rejoindre l’établissement public de coopération scientifique agricole prévue dans le projet de loi d’avenir de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt." Nous avons donc vocation à rejoindre l’IAVF. Devant le flou artistique et les conséquences potentiellement néfastes de ce projet, une pétition est lancée par une large intersyndicale à laquelle s’associent les syndicats représentatifs d’Irstea. Quel est l’enjeu pour nous, personnels d’Irstea ? Exiger de ne pas être noyés dans un grand « machin » sans pouvoir discuter ni de la stratégie de notre établissement ni des moyens qui nous seront affectés. Ne soyons pas naïfs, ces fusions initiées au nom de nobles objectifs, ont comme moteur principal la volonté de faire des économies et de supprimer des emplois publics -tant décriés actuellement- ! Nous vous demandons de lire attentivement le tract ci-joint et de vous associer à cette pétition qui sera relayée localement par vos représentants syndicaux. C’est maintenant qu’il faut réagir car le texte est actuellement en discussion à l’Assemblée Nationale ! Des explications complémentaires vous sont fournies dans l’argumentaire ci-joint.
Action : signer la pétition auprès de vos représentants syndicaux locaux

- La deuxième action a été initiée par l’intersyndicale en fin d’année 2013, suite à l’acceptation désastreuse par le conseil d’administration de l’établissement « délocalisé » et malgré l’opposition du personnel, d’un contrat d’objectifs sans moyens. Nous refusons de continuer à voir l’établissement s’enfoncer sans que les ministères de tutelles ne fassent rien et que les conséquences néfastes s’aggravent au fil du temps : non remplacement des départs, diminution du soutien de base, difficulté à assumer la masse salariale, arrêt des promotions etc.
Parmi les actions possibles, nous avons proposé le boycott de la saisie des indicateurs d’activité, qui en tout état de cause ne servent à rien ! indicateurs bons ou mauvais, objectifs atteints ou non, ce n’est pas le critère de décision… Nous pensons que cette action de boycott donnera un signal important à notre direction et aux tutelles. En revanche, pour être efficace, elle doit être suivie massivement : nous comptons sur vous pour vous impliquer et faire qu’elle réussisse !
Action : ne pas saisir les indicateurs ou s’ils sont déjà saisis, les exporter pour ne pas perdre les données puis supprimer la saisie !

L’intersyndicale Sud-recherche-EPST / FO / CGT d’Irstea.