CT CNRS du 3 octobre 2014

, par  Alain Castera, Janique Guiramand , popularité : 18%

Ordre du jour :
- Les COMUE (car on avait « mal » voté le 23 septembre
- IDEX UNITI (idem)

Sans surprise, les OS ont renouvelé leur vote unanime CONTRE.

La position de SUD, rappelons-le, est certes une position de défense du CNRS et des organismes de recherche à part entière, mais se caractérise par un refus de l’opposition entre ces organismes et les universités, alors que d’autres OS mettent souvent en exergue des intérêts divergents. Or, les universités pâtissent tout autant que le CNRS de ces machines à détruire que sont les structures issues des lois Pécresse et Fioraso.

Une motion sur le déroulement des examens des dossiers d’avancement votée par sud recherche epst - solidaires (et les SNTRS-CGT et SNCS-FSU).