Stéphane Hessel interdit de parole : Non à la censure à l’Université !

, popularité : 4%

SUD-Recherche EPST se joint aux différents collectifs qui expriment leur indignation devant l’annulation par la direction de l’Ecole Normale Supérieure (ENS, rue d’Ulm), d’une rencontre prévue avec Stéphane Hessel, mardi 18 janvier à Paris.

Stéphane Hessel devait, à cette occasion, s’exprimer dans le cadre de la campagne BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) contre l’Etat israélien, initiative qui vise à dénoncer l’occupation de territoires palestiniens qui se prolonge, en toute impunité, en violation du droit international.

Notre syndicat exprime son inquiétude face à cette volonté de bâillonner un intellectuel de renom, ancien résistant et associé dans sa jeunesse à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme. Cette censure est d’autant plus choquante dans une enceinte universitaire, qui devrait constituer un modèle de liberté d’opinion et de débat.

Si la direction a invoqué des raisons de sécurité pour annuler cette réunion, il s’agit en réalité de contrarier le développement de la campagne BDS. Depuis des mois des poursuites judiciaires sont menées à l’encontre de militant-es pacifiquement engagé-es dans cette campagne, sous prétexte de discrimination économique, alors qu’il s’agit de cibler des marchandises, provenant majoritairement des « colonies » - au mépris des conventions internationales, toutes bénéficiant des retombées économiques des territoires occupés.
Notre syndicat est d’ailleurs signataire de cette campagne internationale.

Nous venons d’apprendre que Leïla Shahid, déléguée générale de la Palestine auprès de l’Union européenne, a également eu droit au même traitement mardi à l’Ecole des Beaux Arts de Marseille. Elle devait s’y exprimer dans un colloque consacré à Jean Genet, qui fut de son vivant un sympathisant affiché de la cause palestinienne et qu’elle côtoya.

La vigilance s’impose donc pour que soit protégé le droit des étudiants, enseignants et personnels à organiser, dans le respect de la laïcité, des rencontres et débats dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

SUD-Recherche EPST, vendredi 21 janvier 2011