Non-titulaires : action lettre aux parlementaires

, popularité : 9%

Cet article présente une initiative lancée à la mi-janvier 2012 pour agir contre la précarité, en dénonçant le "dégraissage" préventif d’ayant droit potentiels (protocole BAROIN-TRON) et en exigeant un véritable plan de titularisation.

Ce 9 février, nous avons mis en chapeau les liens avec les adresses des parlementaires pour que que chacun/e puisse à nouveau alerter les élu/es de son département sur les dangers du contrat de projet voté à la sauvette à l’assemblée nationale le 7 février.

Urgent, lire aussi opération courriels aux parlementaires, notamment de la Commission Mixte Parlementaire devant siéger le 16 février.


Vous pouvez trouver les noms et adresses (courrier et de messagerie) de vos parlementaires ici :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/qui/circonscriptions/index.asp (pour les députés)

http://www.senat.fr/elus.html (pour les sénateurs)


Pour l’accès direct au modèle de lettre, ouvrir le fichier joint

En réaction au projet de loi, dit Sauvadet, en débat (au Sénat le 25 janvier) et aux directives de « dégraissage préventif » adressées (officieusement bien sûr) aux laboratoires et services des établissements par leurs directions, plusieurs voix s’élèvent et, parmi elles, la voix des CDD eux-mêmes.

En plusieurs endroits, ils se sont regroupés pour agir et lutter collectivement avec l’appui de collègues titulaires et de représentants syndicaux. Un collectif CDD s’est ainsi créé sur le site de Bordeaux du Cemagref.

L’une de leurs actions a été la rédaction d’une lettre s’adressant aux parlementaires (députés et sénateurs) qui sont chargés d’examiner le texte du projet de loi : « Quel est le comble de la loi de dé-précarisation ? Remercier les précaires en poste ! »

Ces collègues en CDD proposent que tous les permanents et non-permanents des organismes de recherche, envoient ette lettre aux députés et sénateurs de leurs circonscriptions.

SUD-Recherche-EPST relaie volontiers cette initiative et y apporte son soutien.

Modèle de lettre joint, prêt à signer !

Lire aussi le communiqué unitaire d’appel à mobilisation le 25 janvier,
A Paris, RV devant le Sénat à 17H.