IRSTEA : Dossier "primes" - NON au coup de force, la concertation doit se poursuivre !

mardi 20 juin 2017
popularité : 2%

Dans un message unitaire adressé à tous les personnels de l’IRSTEA ce mardi 20 juin, les syndicats CGT, FO et SUD protestent contre l’imposition, à marche forcée, d’un dispositif RIFSEEP. Ceci, sans réelle concertation et alors même que l’ensemble des textes réglementaires encadrant ce dispositif controversé n’a pas été publié.

Une seule solution : se mobiliser tous ensemble ! une pétition est en circulation, des rassemblements sont organisés sur les sites le 26 juin, jour de la tenue du CTEP

En pièces jointes la motion unitaire du CTEP de mai dernier,la pétition de ce mois de juin et un tract unitaire plus détaillé

Ci dessous le message de l’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / SNPREES-FO / SNTRS-CGT à tous les personnels de l’IRSTEA

Avant son départ le Président Bournigal voudrait laisser un cadeau empoisonné à l’Institut : une note de service – bouclée en moins d’un mois ! – appliquant le RIFSEEP (nouveau « régime indemnitaire tenant compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel ») pour les ingénieurs et personnels techniques de statut Recherche à l’IRSTEA.

Voici ce que signifie – pour les ingénieurs et personnels techniques « recherche » aujourd’hui mais demain aussi pour les chercheurs et pour les personnels « agriculture » - la mise en application du nouveau régime de primes à la mode Bournigal :

1- Refus de concertation de la part de la présidence d’Irstea (première diffusion du texte le 01 juin, mise au vote du CTEP le 13 juin, et suite au rejet unanime du texte par les RdP, nouvelle convocation du CTEP le 26 juin pour entériner la note de service)

2- Précipitation de la mise en œuvre (les arrêtés ministériels concernant cette mesure ne sont même pas parus)

3- Pas de vision globale du personnel (traitement séparé entre les corps des ingénieurs et techniciens « recherche », les corps des chargés et directeurs de recherche, les corps des ingénieurs et techniciens « agriculture » => aucune volonté d’aller vers une harmonisation)

4- Amplification des inégalités de rémunération entre les agents au sein même des corps recherche (dans un même grade, les primes pourront varier dans des proportions beaucoup plus importantes qu’aujourd’hui, sans justification et sans limite d’effectif)

5- Opacité totale du processus, management par objectifs et pleins pouvoirs au président (dans tous les cas « le Président arbitre in fine le montant attribué »)

Une seule solution : se mobiliser tous ensemble !

· en signant et en faisant signer la pétition qui vous sera proposée

· en participant aux rassemblements qui seront organisés le 26 juin au moment du CTEP, à Antony et dans les autres centres

· en exprimant, chacun à sa façon, ce que nous inspire « l’excellence en gestion RH » de notre direction dans le sondage en cours, notamment en ce qui concerne la qualité du dialogue social…

Pour plus d’informations, vous trouverez ci-joint :

- Un tract intersyndical plus détaillé

- La motion intersyndicale adressée aux ministres de tutelle et au Président Directeur Général de l’IRSTEA votée à l’unanimité des RdP lors du CTEP du 11 mai 2017 (restée sans réponse !)

L’intersyndicale SUD-Recherche-EPST / SNPREES-FO / SNTRS-CGT de l’IRSTEA


Documents joints

IRSTEA motion primes CT mai 2016
IRSTEA motion primes CT mai 2016
IRSTEA : feuille pétition primes juin (...)
IRSTEA : feuille pétition primes juin (...)
IRSTEA : tract unitaire prime juin 2017
IRSTEA : tract unitaire prime juin 2017

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 16 décembre 2017

Publication

2273 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
5 Sites Web
86 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
33 hier
327793 depuis le début
60 visiteurs actuellement connectés