IRSTEA : fusion-absorption, PEDR, audition parlementaires, rencontre de Rugy,… et les élections message à tout le personnel de l’IRSTEA, 4 décembre 2018

, popularité : 17%

Qui sème l’injustice sociale, qui cultive le discrédit de l’impôt et des organisations représentatives récolte les fruits amers de la protestation sociale. Pour défendre la démocratie tout court, défendons la démocratie sociale et envoyons aux hiérarchies et au gouvernement un message clair : nous voulons que nos représentants élus soient entendus !
Que vous soyez titulaires ou contractuel-le-s, votez pour élire vos représentant-e-s dans les instances locales, nationales et ministérielles.
Pour que ceux et celles qui auront la lourde charge de vous représenter puissent être respecté-e-s et écouté-e-s il est important qu’ils / elles soient élu-e-s avec une forte participation du personnel.
Plus que jamais dans la période qui vient nous aurons besoin d’action collective, et de représentant-e-s du personnel conforté-e-s dans leur action par nos votes.

Donnez du poids à vos représentant-e-s : VOTEZ ! (et de préférence pour les listes SUD !)

Attention : les votes doivent être arrivés à la DG avant le 6 décembre midi (après-demain)
C’est la DERNIERE LIMITE pour les « non-antoniens » pour poster votre vote

Message SUD-Recherche-EPST à tous les agents en fonction à l’IRSTEA :


Chères et chers collègues,

Les deux mois qui viennent de s’écouler ont été très intenses en réunions et dossiers importants. Vos représentants SUD-Recherche-EPST ont été sur tous les fronts et ont déployé un gros travail collectif, au point d’avoir du mal à vous informer au fur et à mesure. Nous allons essayer ici de vous faire un retour synthétique en vous renvoyant la plupart du temps à des documents et compte-rendu mis en ligne sur notre site web.
- Projet fusion INRA-IRSTEA : le 8 octobre s’est tenue, sur notre insistance, une réunion conjointe des deux Comités Techniques d’Etablissement de l’INRA et de l’IRSTEA sur les rapports des com’op ; vos élus SUD-RE avaient préparé cette réunion en adressant un document détaillé de 12 pages de questions, remarques et prises de position sur les rapports des com’op et en rédigeant des motions communes avec leurs camarades de l’INRA (budget, tutelle environnement, calendrier, préfigurateur PDG). Nous avons été le seul syndicat de l’IRSTEA à faire ce travail et à afficher clairement nos positions, y compris sur les sujets sensibles concernant le personnel. Vous trouverez en ligne ici un compte-rendu de cette réunion du 8 octobre fait par les élus SUD-Recherche-EPST de l’INRA et de l’IRSTEA avec le texte et le vote des motions et en pièce jointe le document préparatoire SUD-RE (document qui figure également, avec les questions envoyées par la CFDT-INRA et la CFTC-INRA, dans les annexes jointes au rapport des deux PDGs aux ministres).
Ci-joint un tract d’information intitulé : Une absorption pure et simple par l’INRA : mais que fait notre direction ?. Nous y faisons un point de la situation suite à la remise du rapport aux ministres et aux grandes manœuvres déjà en cours pour demander aux agents de l’appui de se positionner individuellement dans un futur organigramme, en toute opacité, en dehors de tout cadrage sur les principes et la méthode.
- PEDR (Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche) : la direction de l’IRSTEA accouche d’une souris ! La direction a remis sur la table un projet de mise en place de la PEDR « pour » les CR et DR en la transformant - cette fois-ci très officiellement dans le projet de Note de Service – en une « prime de soutien aux jeunes recrutés » ; le CTEP a par deux fois émis un vote négatif sur ce projet, la direction ne pouvant même pas intégrer les petites avancées proposées par le CST le 21 novembre. Voir en ligne :
— le CR SUD-RE et les motions du CTEP du 13 nov (où il y avait d’autres points à l’odj)
— le CR SUD-RE et la motion du CTEP-bis du 27 novembre reconvoqué sur la PEDR mais où on a parlé aussi RIFSEEP et CIA pour les personnels ingénieurs et techniciens
Décidément, sur ce dossier des primes des CR et DR la direction de l’IRSTEA aura été au-dessous de tout depuis des années !
- Participation auditions à l’Assemblée Nationale (24 oct) et au Sénat (30 oct) : des représentantes SUD-Recherche-EPST (dont une de l’IRSTEA) ont participé aux auditions des syndicats organisées par les rapporteurs du budget Enseignement Supérieur Recherche pour 2019 ; elles y ont défendu la nécessité d’augmenter les crédits récurrents plutôt que les appels d’offres sur projet, de pourvoir les postes vacants et titulariser les précaires, dénoncé la gabegie du Crédit Impôt Recherche et alerté tout spécialement sur la disparition programmée de l’IRSTEA et de l’IFSTTAR ; la motion « budget » votée le 8 octobre en CT conjoint INRA-IRSTREA leur a été remise.
- Rencontre avec le ministre de la Transition Ecologique et Solidaire (F. de Rugy) le 22 novembre : dans le cadre d’une réunion entre la fédération « environnement » de Solidaires (dont notre syndicat fait partie) et le ministre de Rugy, les représentantes SUD-Recherche-EPST ont alerté le ministre sur la situation de sous-financement structurel de la recherche environnementale (note chiffrée à l’appui) et le sort de 2 EPST en voie de disparition, l’IRSTEA et l’IFSTTAR. Concernant l’IRSTEA la demande de co-tutelle du futur EPST (soutenue par la motion du CT conjoint INRA-IRSTEA du 8 oct) lui a été transmise. Voir ici le CR de cette réunion et la note chiffrée qui a été remise au ministre.

Solidairement
SUD-Recherche-EPST, branche IRSTEA

N’oubliez pas de voter aux élections professionnelles !
Pour en savoir plus sur SUD-Recherche-EPST et Solidaires : https://www.sud-recherche.org/SPIPprod/spip.php?article2962
Et pour contribuer plus encore à l’action collective, rejoignez-nous !